Ces fruits et légumes surgelés qui contiennent plus de pesticides que les produits frais

Ces fruits et légumes surgelés qui contiennent plus de pesticides que les produits frais
Ces fruits et légumes surgelés qui contiennent plus de pesticides que les produits frais
Par Cécilia Ouibrahim publié le
14066 lectures

Souvent moins chers et pratiques à préparer, les fruits et légumes surgelés ont une place de choix dans le panier des Français. Petit bémol : ces aliments fourmillent de pesticides et de substances chimiques interdites.

Selon la nouvelle enquête du magazine 60 millions de consommateurs, la plupart des fruits et légumes surgelés seraient davantage contaminés en pesticides et produits chimiques que leurs équivalents frais. Pire encore, des substances interdites en France ont été retrouvées dans certains de ces aliments.

Gare aux haricots verts, framboises et petits-pois

Pesticides, perturbateurs endocriniens, produits chimiques controversés… les fruits et légumes surgelés ne sont pas aussi sains qu’ils n’y paraissent. Au total, l’association de consommateurs a analysé 134 références de fruits et légumes surgelés. Parmi eux, haricots verts, framboises, tomates, petits-pois, etc. Verdict : les aliments surgelés seraient plus contaminés par les pesticides que leurs versions fraîches. Et pour cause, les fruits et légumes sont congelés immédiatement après leur récolte. Si cette pratique permet aux aliments de conserver leurs qualités nutritionnelles, elle empêche la dégradation naturelle des substances chimiques initialement présentes.

"L'intuition que les produits surgelés sont plus sains s'est vérifiée d’un point de vue nutritionnel parce qu'ils contiennent davantage de vitamines", explique Patricia Chairopoulos, spécialiste alimentation chez 60 millions de consommateurs.

Deux à trois substances interdites en France

60 millions a également relevé la présence de “deux/trois substances interdites en France et dans l'Union européenne dans les haricots verts et dans les framboises surgelés”, produits qui contiennent le plus de résidus de pesticides et de perturbateurs endocriniens. Les framboises surgelées sont deux fois plus contaminées que leurs équivalents frais. La magazine pointe du doigt la marque Adelie et recommande les haricots verts Carrefour Bio qui contiennent 0,1 résidu en moyenne contre 2,5 dans les légumes conventionnels.
Toutefois, le magazine rassure les consommateurs quant aux dangers de ces substances sur la santé et précise que les doses ne dépassent pas les limites autorisées par la loi. Autre bonne nouvelle : les gagnants de ce test seraient les surgelés bio, les tomates ainsi que les champignons de Paris qui ne contiennent que de très faibles résidus chimiques, a rassuré le magazine.  
 

Commentaires