Les aliments à ne surtout pas congeler

aliments congélateur
Les aliments à ne pas congeler
Par Dorothée Blancheton publié le
29189 lectures

La congélation est une bonne manière de conserver la nourriture et d’éviter le gaspillage. Cependant, tous les aliments ne supportent pas d’être congelés. Le risque : voir leur texture et leur goût dénaturés.

Vos aliments arrivent bientôt à la date limite de conservation et vous avez peur de les perdre ? Vous avez cuisiné une grande quantité de nourriture et vous voulez congeler les restes ? Voilà une bonne idée pour éviter le gaspillage alimentaire. Vous pourrez ainsi consommer ultérieurement vos aliments après les avoir dégelés. Pour autant, sachez que tous ne peuvent pas aller au congélateur.

Les œufs 


Ne congelez pas vos œufs crus. Leur coquille ne supportera pas la basse température et risque d’éclater. Quant aux œufs cuits, ils risquent de présenter un aspect caoutchouteux. Si vous avez fait une mayonnaise, une sauce ou une crème à base d’œuf, la congélation est également déconseillée. « Ca va dénaturer les enzymes du produit et donc modifier sa texture et sa saveur. Mieux vaut donc préparer ces sauces juste avant de les consommer et éviter toute congélation », prévient Julia Pierré, diététicienne-nutritionniste en Alsace.

La salade 

Mâche, laitue, chicorée, cresson… Les salades supportent mal les basses températures et vont se flétrir. Inutile de les congeler donc, vous ne pourrez pas les consommer.

Les fruits et légumes gorgés d’eau 

Melons, pastèques, tomates, concombres, aubergines, artichauts… Ces aliments gorgés d’eau supportent mal les basses températures. Ils perdent leur saveur et leur texture. En revanche, vous pouvez tout à fait congeler une préparation à base de tomates ou d’aubergines cuites, par exemple. "Pour conserver les légumes, mieux vaut les blanchir dans l’eau bouillante environ 3 min (la durée est à ajuster en fonction des aliments, Ndlr). Vous conserverez ainsi mieux leur texture, leur goût et leurs vitamines", conseille la diététicienne.

Les pommes de terre

Tout comme les patates douces, évitez de les congeler. Elles ramollissent au congélateur.
 

Les yaourts 

 

Leur texture risque de devenir grumeleuse et très liquide lorsque vous les décongèlerez. Si vous tenez tout de même à les congeler, utilisez-les plutôt ensuite pour cuisiner un gâteau au yaourt ou bien en guise de glace. Plantez alors au préalable un bâtonnet dans le pot de vos yaourts aux fruits !


Les fromages frais à pâte molle

"Ils ont une teneur en eau importante. Le fait de les congeler va accentuer leur humidité. Ils vont alors être moins agréables à manger et leur texture risque d’être altérée. Le brie, le camembert, la ricotta, notamment, perdront leur saveur", précise Julia Pierré. Le livarot, le maroilles, l’époisses deviendront farineux et les bleus s’effriteront. S’ils ne sont plus assez présentables pour trôner sur votre plateau à fromages, vous pouvez toujours les utiliser dans des plats cuisinés (quiches…).

Les aliments frits et croustillants 

Un surplus de frites, de beignets de courgettes, d’accras de crevettes ? Ne songez pas à la congélation, vos aliments perdraient leur texture croustillante et deviendraient farineux.

Combien de temps conserver ses aliments au congélateur ? 

D’une manière générale, pour conserver les propriétés nutritives de vos aliments, essayez de les congeler le jour même de leur achat ou cueillette. Emballez-les bien et inscrivez la date sur vos sachets de congélation. "Evitez de les congeler trop longtemps. En moyenne, vous pouvez garder vos légumes 8-10 mois au congélateur, 10-12 mois pour les fruits, 3 à 6 mois pour les poissons et 10 mois environ suivant les viandes", rappelle la diététicienne. Enfin, ne congelez pas un produit décongelé sauf si vous l’avez cuit entre temps.

Commentaires