Disney : et si Dumbo pouvait servir la cause des éléphants ?

Disney : et si Dumbo pouvait servir la cause des éléphants ?
Disney : et si Dumbo pouvait servir la cause des éléphants ?
Par Cécilia Ouibrahim publié le
311 lectures

Dumbo et ses grandes oreilles seront de retour au cinéma en mars 2019. A cette occasion, des internautes ont lancé une pétition pour qu’une partie des recettes du long-métrage soit versée à une association qui lutte pour la protection des éléphants.

Depuis l’annonce de la sortie au cinéma de l’adaptation de Dumbo par Tim Burton, une pétition s’adressant Disney circule sur la toile.  A l’origine de cette initiative, le réseau social Care2. L’objectif : reverser une partie des gains du film à une association qui oeuvre pour la protection des pachydermes.

Un teaser qui suscite de vives controverses

Et si l’un des chefs-d’oeuvre de Disney paru en 1941 pouvait libérer les éléphants détenus dans des cirques ? Alors que la diffusion du remake de Dumbo est prévu pour mars 2019, des images inédites dévoilées au cours du mois de novembre ont encouragé Care2 à alerter sur la question de la maltraitance animale dans les arènes. Le réseau social revendique également qu’une partie des recettes de Dumbo soit reversée à une ONG, the Elephant Sanctuary in Tennessee. L’association est venue au secours de 27 animaux depuis sa création en 1995.

Diffusé il y a quelques jours, le teaser a scandalisé de nombreux internautes estimant qu’il encourage la maltraitance des animaux de cirque. Les auteurs de la pétition, quant à eux, considèrent que le film "rend le cirque glamour, presque magique. Alors que ce n’est pas le cas pour les milliers d’éléphants et d’autres animaux qui vivent dans des cages derrière les chapiteaux".

Une responsabilité de Disney ?

"Disney a la responsabilité de faire prendre conscience aux gens de la maltraitance des éléphants dans les cirques", fustigent les auteurs de la pétition.
"Comme les éléphants de cirque, Dumbo et ses collègues pachydermes sont forcés de faire le spectacle sous les cris de la foule et menacés par des fouets et des crochets. Et bien que Dumbo soit une animation, ils sont des milliers d'éléphants de cirque à travers le monde dont la souffrance est réelle", dénonce Care2. Si le média assure que son objectif n’est pas de censurer le studio américain, il n’en demeure pas moins qu’il s'inquiète des éventuelles conséquences de cette mise en valeur des cirques.

Pour l’heure, la pétition a obtenu plus de 85.000 signatures sur les 90.000 attendues. La sortie du film serait finalement une occasion de sensibiliser le public au braconnage et au traitement des éléphants dans les cirques et dans le monde entier.
Pour signer la pétition, c'est ici.

 

Des éléphants naissent sans défense à cause du braconnage

Ces dernières semaines, ce sont plus de 90 dépouilles d'éléphants, dépourvus de leurs défenses, qui ont été retrouvées au Botswana, selon l’ONG Eléphants Sans Frontières. Ce décompte macabre met l’accent sur le braconnage intensif. Selon une étude parue en septembre 2017 et réalisée au Kenya, certains éléphants d’Afrique adoptent leur comportement en fonction de la menace humaine. Abattus pour leur viande, leur peau mais surtout leur ivoire, ils ont appris à se déplacer la nuit et à se cacher le jour pour fuir les braconniers. Alors que les pachydermes ont besoin de leurs défenses pour se nourrir, creuser et se repérer, aujourd’hui de nombreux éléphants naissent désormais sans défense. Une mutation génétique qui concerne 98 % des 174 spécimens isolés dans le parc national Addo en Afrique du Sud. Selon un reportage du Howard Hugues Medical Institute, cette altération, transmise à la descendance, concernerait principalement les femelles et 33 % des éléphants de 10 à 20 ans. Hélas, “ces défenses sont primordiales pour les femelles afin d’éloigner les prédateurs de leurs progénitures. Et elles confèrent un avantage reproductif aux mâles lors de leurs parades sexuelles”, alerte Jacky Bonnemains, porte-parole de l’association Robin des Bois.

Commentaires