Baies de goji, des super-aliments (trop souvent) riches en pesticides ?

Baies de goji, des super-aliments (trop souvent) riches en pesticides ?
Baies de goji, des super-aliments (trop souvent) riches en pesticides ?
Par Cécilia Ouibrahim publié le
1717 lectures

Le magazine 60 millions de consommateurs a récemment épinglé certaines références de baies de goji contaminées aux pesticides.

Originaires d’Asie, les baies de goji sont consommées pour leurs innombrables vertus santé. Riches en nutriments, ces petits fruits bénéficient aujourd’hui d’une image de “super-aliments”. Produits miracles ou opération marketing, de plus en plus de marques s’emparent de ce véritable business. Mais si on y regarde de plus près, certains de ces superfruits rouges ne seraient pas si sains.

Paru le 14 novembre dernier, l’article accablant de 60 millions de consommateurs pointe du doigt les résultats surprenants d’une analyse incriminant les baies de goji. L’enquête, réalisée par la revue belge Test Achats, dénonce la présence de pesticides dans plusieurs références de baies de goji. Tandis que trois quarts des baies analysées s'avèrent être contaminées, certaines d’entre elles dépasseraient même la concentration autorisée. Une révélation paradoxale pour ce super-aliment d’autant plus qu’une partie des baies concernées est commercialisée en France.

Quelles marques incriminées ?

Le magazine belge explique avoir analysé 15 références de produits bio et conventionnels en laboratoire. Le résultat est surprenant : 10 marques sur 15 sont infectées par des pesticides.  

“Ne soyez pas dupe”. Test Achats met en garde les consommateurs sur certaines marques qui surfent sur la vague de ces “denrées à la mode”. La revue souligne cependant que leur étude n’est “pas assez complète pour pouvoir affirmer qu’un produit ou une marque n’est pas conforme à la législation”. Pourtant, les résultats ont permis d’identifier que les quantités de pesticides présentes dans quatre de ces marques excédaient “la limite maximale légale” de résidus (LMR).

Plus surprenant encore, parmi ces quatre références qui grouillent de pesticides, trois bénéficient du label bio. “Un beau nid à pesticides”, selon 60 millions de consommateurs.

Voici donc la liste des produits analysés (et que l’on peut retrouver en France) :

  • Biotona (labellisé bio, aucun résidu détecté)
  • Céréal by nature (labellisé bio, 8 résidus détectés avec dépassement de la LMR) ; le lot testé par nos confrères belges a, depuis, été rappelé
  • Goji Bessen chez Lidl (un résidu détecté, sans dépassement de la LMR)
  • I love Nuts & Fruits chez Carrefour (8 résidus détectés, sans dépassement de la LMR)
  • Linwoods (14 résidus détectés, sans dépassement de la LMR)
  • Maison Roucadil, Bio source (labellisé bio, aucun résidu détecté)
  • Nu3 (labellisé bio, 5 résidus retrouvés, sans dépassement de la LMR)

Hélas, les noms des pesticides retrouvés dans les baies de goji n’ont pas été communiqués par les auteurs de l’enquête.

Des réglementations moins rigoureuses en Asie

Comme le souligne 60 millions de consommateurs, une vingtaine de signalements concernant les baies de goji ont été répertoriés dans l’Union européenne ces deux dernières années.

Cultivés en Chine, ces super-aliments ne bénéficient pas de normes phytosanitaires aussi rigoureuses qu’en Europe. “​​​​​​​En 2016, l’Autorité européenne de sécurité des aliments a relevé que l’empire du Milieu est l’un des pays qui dépasse le plus les seuils réglementaires de résidus de pesticides”, rappelle l’association de consommateurs.
 

Source(s):

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires