Sommeil : les conseils pour préserver le rythme des enfants en vacances

Enfant et sommeil
Sommeil : les conseils pour préserver le rythme des enfants en vacances
Par AFP/Relaxnews publié le
1113 lectures

En fin d'année, malgré l'excitation des vacances et le changement de rythme lié aux festivités, les enfants ont besoin de conserver un cadre et des horaires réguliers. Voici quelques conseils pour trouver l'équilibre entre amusement et sérénité.

Se coucher tard et se lever tard, un classique des vacances où changements d'horaires riment souvent avec convivialité, repas tardifs partagés en famille ou entre amis, grasses matinées. Les spécialistes du sommeil recommandent autant que possible de rester fidèle au rythme de sommeil habituel de son enfant - heure de coucher comme petits temps de repos - pour éviter la confusion totale avec à la clé fatigue, irritabilité et manque de concentration.

Ce cap est difficile à garder en périodes de fêtes, mais adopter quelques conseils pratiques peut s'avérer utile pour profiter pleinement de cette période sans tout chambouler.

Garder la routine, à l'exception des deux soirées de réveillon

"Il est important de maintenir la routine des heures de coucher. Si chaque soir, l'enfant a l'habitude de prendre un bain et de lire une histoire dans son lit, il faut continuer à le faire même en vacances, ailleurs que chez soi aussi", conseille Jodie Mindell, psychologue américaine spécialiste du sommeil à l'université Saint-Joseph de Philadelphie. Quant aux exceptions des soirs de fête en famille, mieux vaut éviter plus d'une nuit ou deux de suite. "S'il y a trop de jours accumulés, la confusion peut être totale", ajoute le Dr Midell.

En cas de fatigue, faire de la relaxation avec eux

Les enfants sont parfois débordés par leurs émotions. A Noël, l'excitation est son comble. L'occasion est idéale pour leur apprendre quelques exercices de respiration et de relaxation. Par exemple, s'allonger avec l'enfant dans un endroit calme en placer une petite peluche ou un ballon sur son ventre. De manière ludique, inspirez en faisant grimper l 'objet vers le ciel en gonflant le ventre et expirez par la bouche en le faisant redescendre. Autre possibilité : prendre une petite plume, la poser sur le sol et s'amuser à souffler le plus longtemps possible dessus. Quand l'enfant est très excité ou énervé, on peut lui proposer, pour canaliser son énergie, d'imiter des animaux, comme faire le petit lion qui rugit.

Se caler progressivement 3 ou 4 jours avant la reprise

Si le changement de rythme a été complètement bousculé, le meilleure solution reste de reprendre progressivement les bonnes habitudes  2 à 3 jours avant la rentrée. Il suffit d'ajuster l'heure de coucher et de réveil de 15 à 30 minutes chaque jour.
Selon la National Sleep Foundation (NSF), organisme américain visant à promouvoir l'éducation au sommeil, les tout-petits (entre 1 et 2 ans) ont besoin de 11 et 14 heures de sommeil, les enfants de moins 5 ans, entre 10 et 13 heures, les écoliers (6 à 13 ans) entre 9 et 11 heures. Les adolescents de 14 à 17 ans doivent quant à eux dormir de 8 à 10 heures chaque nuit.

 

Commentaires