“Farout”, la planète la plus lointaine du système solaire jamais découverte !

“Farout”, la planète la plus lointaine du système solaire jamais découverte !
“Farout”, la planète la plus lointaine du système solaire jamais découverte !
Par Cécilia Ouibrahim publié le
1148 lectures

Des chercheurs américains ont récemment découvert “Farout”, l'astre le plus éloigné du Soleil jamais observé.

Le Centre de planètes mineures (MPC) a annoncé lundi 17 décembre, la découverte d’une planète située aux confins du Système solaire. Observée avec le télescope japonais Subaru, juché au sommet du Mauna Kea, à Hawaï, le gros caillou aux reflets rosés est l’objet le plus éloigné du Soleil découvert à ce jour.

L'objet le plus lointain avant la découverte d'une neuxième planète ?

Alors qu'un robot a récemment enregistré le bruit du vent sur Mars, une nouvelle découverte astronomique émerveille les férus de planètologie !
Aperçu dans le cadre d’un programme de recherche d’objets extrêmement lointains du Soleil et de l’hypothétique neuvième planète du système solaire, l’astre baptisé provisoirement VG18 se situe à dix-huit milliards de kilomètres du Soleil soit 120 unités astronomiques (1 UA = 150 millions de kilomètres). Alors que Pluton a longtemps été considérée comme étant la limite du Système solaire, VG18 siège à une distance trois fois plus importante que celle qui sépare Pluton de l’astre solaire. Une chose est sûre, ce nouveau corps céleste est bien loin du Soleil, si loin que les astronomes l’ont surnommé “Farout” (Far-out ce qui signifie loin en anglais). Perdue dans l’espace, au milieu des dizaines d’étoiles, la planète naine mesure près de 500 kilomètres de diamètre.

Nous avons immédiatement su que c’était un objet intéressant", s’enthousiasme Scott Sheppard dans les colonnes du New York Times. Ce chercheur américain de la Carnegie Institution for Science est à l’origine de cette surprenante trouvaille. Accompagné de David Tholen, de l'Université d'Hawaii, et de Chad Trujillo, de la Northern Arizona University, le scientifique déplore que le mouvement de la planète soit lent : "Cela prendra des années pour déterminer son orbite". Il suppose cependant que Farout pourrait mettre 1000 ans pour effectuer sa révolution autour du Soleil. 
Si les chercheurs ignorent la composition de cette nouvelle planète, ils considèrent que ses reflets rosés résultent de sa surface glacée. "Mais ce n’est probablement pas la dernière découverte à avoir lieu dans ces régions éloignées", augure Scott Sheppard.


Source(s):
Commentaires