Connaissez-vous l'allergie au sapin de Noël ?

Allergie au sapin de Noël
Allergie au sapin de Noël
Par Dorothée Blancheton publié le
408 lectures

Vous ressentez des symptômes semblables à ceux d’un rhume des foins en plein mois de décembre. Et si c’était à cause de votre sapin de Noël ? Les moisissures qui se trouvent dans l’écorce pourraient, en effet, activer des allergies chez les personnes sensibles.

Nez qui coule, yeux irrités, encombrement nasal, toux, gêne respiratoire, eczéma, rougeurs… Depuis que vous avez installé votre sapin de Noël dans votre salon, vous avez développé certains symptômes classiques d’une rhinite allergique. Est-il possible d’être allergique aux sapins de Noël ? Pour le Dr Emmanuelle Rondeleux, allergologue, pédiatre et homéopathe, il ne s’agit pas d’une allergie à l’arbre à proprement parler mais plutôt à ce qu’il transporte. "Les pins ne donnent pas d’allergie. Leurs pollens sont assez gros et de ce fait moins dangereux. En revanche, des études ont démontré que les moisissures présentes sur les sapins pouvaient causer ces symptômes", explique le médecin. Les sapins poussent, en effet, dans des milieux humides qui favorisent l’apparition de champignons. Les arbres de Noël sont ensuite entreposés dans des abris humides, eux aussi, avant d’arriver bien au chaud dans votre intérieur. Des conditions idéales pour ces moisissures qui se développent et prolifèrent alors à vitesse grand V grâce à leurs spores.
Une étude du Dr Kurlandsky, publiée en 2011 dans la revue américaine Annals of Allergy, Asthma and Immunology, a ainsi constaté la présence de 53 types de champignons sur les 28 sapins de Noël analysés. Or, d’après une autre étude évoquée par le chercheur, le taux de moisissures augmenterait fortement, passant de 800 à 5000 spores au mètre cube, en l’espace de 14 jours à votre domicile.

Allergènes et prévention

D’autres facteurs peuvent provoquer cette allergie. "Des études ont mentionné la présence de pollens de graminées qui peuvent être allergisants. Il peut y avoir aussi une sensibilité à la résine des sapins. Enfin, les acariens et poussières des décorations de Noël peuvent également susciter des réactions chez les enfants et adultes allergiques", prévient le Dr Rondeleux. Ce dernier point sera également valable avec un sapin synthétique.
Pour profiter des fêtes de fin d’année et d’un beau sapin de Noël, mieux vaut donc adopter certaines recommandations. Ainsi, achetez votre sapin naturel peu de temps avant les fêtes. Evitez de le garder plus de sept jours car les moisissures augmentent avec le temps. Essuyez bien les boules, guirlandes et autres décorations avec un chiffon en microfibres pour retirer les poussières. "Aérez quotidiennement la pièce où se trouve le sapin. Lavez bien le nez avec un spray nasal, cela permettra d’enlever les allergènes. Si cela ne suffit pas, prenez un antihistaminique", conseille l’allergologue. Autre solution : fabriquez un sapin original et écolo avec des planches en bois, par exemple. Vous trouverez de nombreuses sources d’inspiration de DIY sur Internet.

 

Noël fait aussi la joie des insectes

Collemboles, psocoptères, acariens, papillons de nuit, araignée occasionnelle... Des recherches norvégiennes menées en 2012 sur les sapins de Noël ont montré que jusqu'à 25.000 de ces petites bêtes y trouvaient refuge pour passer l'hiver. Comme l'explique Bjarte Jordal, en charge de l'étude : "Ils hibernent. Habituellement, ils vident leur corps de leurs fluides et sont complètement inactifs. Mais ils se réveillent lorsque l'arbre se retrouve au chaud dans le salon. En sentant cette chaleur et la lumière, ils croient que le printemps est de retour et reviennent à la vie". Pas de crainte particulière à avoir, cependant : ces créatures sont pour la plupart invisibles à l'oeil nu et restent bien sagement dans le sapin où elles ont élu domicile. "Il ne faut pas perdre de vue qu'il y a plein d'insectes et de petites bêtes dans les plantes en pot qu'on trouve dans la plupart des foyers", insiste le chercheur. "Les sapins de Noël ne sont pas différents. Quand vous placez un arbre dans votre salon, il transporte avec lui une partie de la nature", conclut Bjarte Jordal.

AFP/Relaxnew

Commentaires