Les Français privilégient de plus en plus les vêtements de seconde main !

les vêtements
Les Français privilégient de plus en plus les vêtements de seconde main !
Par Feriel Didane publié le
1299 lectures

D'après une récente étude de l'institut français de la mode (IFM), les Français consomment de moins en moins de vêtements neufs. En effet, selon les dernières estimations, en 2018, le secteur devrait afficher un recul de 2,9 % par rapport à 2017.

Une bonne nouvelle pour la planète ! Après un accroissement de 0,6 % en 2017, le marché du textile et de l’habillement affiche une baisse de 2,9 % en 2018. Le directeur de l’observatoire économique de l’IFM, Gildas Minvielle, assure que l'on assiste à une période de "déconsommation". Cette baisse s'explique surtout par des raisons économiques et une baisse du "pouvoir d’achat" pour 60 % des Français. Toutefois, d’autres changent de comportement par conscience écologique. Les 40 % restants ont réduit leur consommation par respect de l'environnement.
"Le marché s’installe durablement dans un nouveau modèle, celui d’une nouvelle norme de consommation", explique le directeur de l’observatoire économique de l’IFM.
Par ailleurs, si les récents épisodes ayant frappé la France, avec les manifestations des gilets jaunes, ont pu accentuer la diminution du marché dès novembre dernier, la baisse est caractéristique sur l’ensemble de l’année.

Les achats de seconde main explosent

Aujourd’hui, les férus de mode se tournent de plus en plus vers les achats de seconde main. Les friperies connaissent un regain d’activité. Par ailleurs, les petits prix ne séduisent plus autant qu’auparavant. "La notion de prix bas n’a plus de sens", affirme Élisabeth Laville, fondatrice de Mes courses pour la planète, en ajoutant que "les soldes sont là en permanence, elles ne payent  plus".
Enfin, la tendance “moins mais mieux”  est adoptée par de plus en plus de consommateurs. Des produits en quantité réduite mais de meilleure qualité semblent être le nouveau crédo de nombreux Français. Un phénomène qui s'observe tant sur le plan de l’alimentaire que de l’habillement. 

Source(s):
Commentaires