Polémique autour de la viande de zèbre vendue dans plusieurs supermarchés

Viande de zèbre
Polémique autour de la viande de zèbre vendue dans plusieurs supermarchés
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
1499 lectures

Suite aux vives réactions d’internautes sur les réseaux sociaux, le site "30 millions d’amis" pointe du doigt la vente de viande de zèbre dans les supermarchés. Un commerce qui ne date pas d’hier, et qui continue malheureusement, malgré les menaces pesant sur cette espèce.

Qui dit fête, dit mets exceptionnel. Mais plusieurs enseignes semblent avoir franchi le pas de trop aux yeux de leurs clients. Auchan, Houra, Intermarché et Cora proposent de la viande "exotique" à savoir des pavés de zèbre, d’autruche ou encore de kangourou, vendue notamment sous la marque Saveurs Forestières. Des marques comme Damien de Jong, Maître Jacques ou Carrefour distributeur ont également joué la carte du voyage… provoquant la stupéfaction des consommateurs. Nombre d’entre eux ont exprimé leur indignation sur les réseaux sociaux. Rémi Gaillard, l’humoriste et fervent défenseur de la cause animale, a également fait part de sa colère au postant une photo sur Twitter.

 

 

"Merci d’avoir aussi mis du zèbre dans vos rayons car on en trouve de moins en moins dans la nature", peut-on lire en légende de son cliché.

Des espèces menacées dans l’assiette !

D’après l’Union internationale pour la protection de la nature (UICN), sur les trois espèces de zèbres, deux sont particulièrement en péril : le zèbre de Grévy et le zèbre des montagnes, respectivement "en danger" et "vulnérable", rappelle 30 millions d’amis. De son côté, le zèbre des plaines (Equus quagga) comptabilise un nombre d’individus plus stable (500 000), mais figure dans la catégorie espèce "quasi-menacée". Il est en déclin dans 10 pays sur 17. Les populations de zèbres des plaines ont baissé de 25 % en vingt-cinq ans, et de 35 % rien qu’au Kenya. Il subit notamment les dégâts du réchauffement climatique, de la chasse et du braconnage.

De la viande provenant d’Afrique du Sud

Trouver de la viande de zèbre en rayon n’est pas nouveau, leparisien.fr faisant état de son apparition dès 2009 sur les étals.
Le groupe agroalimentaire français LDC (Saveurs Forestières, Le Gaulois, Poulets de Loué ou encore Maître Coq et Marie) a confirmé à nos confrères de 30 millions d’amis que sa viande de zèbre provenait d’Afrique du Sud, pays autorisant l’élevage du zèbre de Burchell à des fins commerciales. Si dans cette région, le nombre d’individus est assez stable, à plus grande échelle, le zèbre demeure un animal en péril. Pourtant, le commerce de cette marchandise peut induire le consommateur, moins au fait de l’actualité, en erreur : "sa vente dans nos supermarchés est un très mauvais signal envoyé aux consommateurs, donnant l’impression – éminemment fausse – que les populations de zèbres se portent bien dans leur milieu naturel ", insiste le titre.
Aujourd’hui, la biodiversité est en danger. Tentons de la préserver autant que possible en adoptant une consommation consciente, locale et raisonnée.

 

Photo : Pixabay 

Source(s):
Commentaires