Rappel de plusieurs lots de reblochons contaminés aux salmonelles

Rappel de plusieurs lots de reblochons contaminés aux salmonelles
Rappel de plusieurs lots de reblochons contaminés aux salmonelles
Par Cécilia Ouibrahim publié le
2297 lectures

La fromagerie d’Eteaux a annoncé, mercredi 27 février, qu’elle procédait au rappel de plusieurs lots de reblochons contaminés aux salmonelles.

De nouveaux rappels ont récemment vidé les étals des supermarchés. Ils concernent des reblochons Savoie AOP au lait cru 450g de la marque Pochat & Fils, ainsi que Les Hauts de Savoie, Nos régions ont du talent, Reel Savoy, et En Cuisine. En cause de ce retrait de la vente : la présence de salmonelles, des bactéries qui provoquent gastro-entérites et toxi-infections alimentaires. Tous les fromages concernés ont été fabriqués par la fromagerie d’Eteaux, située en Haute-Savoie. 

Quelles références concernées ?

Produits le 25 janvier dernier, les reblochons contaminés ont été mis sur le marché le 11 février (la DLUO des produits contaminés doit donc être comprise entre ces dates). 
Par mesure de précaution, les fromages Pochat & Fils, Reel Savoy, Les Hauts de Savoie, Nos régions ont du talent et En Cuisine, ont donc été rappelés par le fabricant. Voici les références des lots concernés par le rappel :

  • Marques : Pochat & fils et Réel Savoy

DLUO : 08/04/2019 et 15/04/19
Code-barres : 3294580102019 et 3294580102118
Lots : 195046218, 195046318, 195046438, 195046418, 195046215

  • Marque : Les Hauts de Savoie

DLUO : 08/04/2019
Code-barres : 3150971103013, 3150971152004
Lots : 195046238, 195046338

  • Marque : Nos régions ont du talent

DLUO : 08/04/2019
Code-barres : 3564709002033
Lots : 195046438

  • Marque : En Cuisine

Code-barres : 3184830134467
DLUO : 08/04/2019
Lots : 195046118, 195046218, 195046318

Ces produits présentent l’estampille sanitaire : FR 74 116 050 CE.

"Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les causes de la contamination", explique la société fromagère d’Eteaux, qui a déjà procédé au rappel de plusieurs de ses produits le 25 janvier. "Le lait cru est une matière première sensible qui nécessite des contrôles aléatoires réguliers", a-t-elle justifié.

Commentaires