Bien se laver les mains, un geste simple souvent mal réalisé

Mains en train d'être lavée sous un jet d'eau vif
Bien se laver les mains, un geste simple souvent mal réalisé
Par Mathieu Doutreligne publié le
408 lectures

Bien se laver les mains n’empêche pas de tomber parfois malade, mais mal se les laver ou pas assez souvent augmente fortement vos chances de rester cloué au lit plusieurs jours. Voilà un résumé des bonnes pratiques pour éloigner la maladie.

Dans l’une de ses chroniques santé Ça va beaucoup mieux, Michel Cymes explique que se laver les mains est “le geste le plus simple et, paradoxalement, le plus mal réalisé qui soit”. Une chose étonnante lorsqu’on connaît l’importance de ce geste d’hygiène élémentaire dans la prévention de nombreuses maladies.

Grippe, gastro-entérite, bronchite, rhinopharyngite… Toutes les maladies d’hiver ont le point commun de se propager en majorité par les mains. D’où l’importance de faire un rappel sur l’une des bases de l’hygiène pour réduire les transmissions, se protéger soi-même au même titre que les personnes les plus fragiles.

Comment bien se laver les mains ?

Comme le brossage des dents, bien se laver les mains requiert un minimum de temps. Comptez environ 30 secondes. Vous l’imaginez bien, un laps de temps pendant lequel il ne faut pas simplement mettre ses mains sous l’eau.

Ouvrez le robinet. L’eau chaude n’est pas indispensable. Munissez-vous du savon ou d’une solution hydroalcoolique et frottez énergiquement. Essayer d’instaurer une routine que vous reproduirez à chaque lavage, qui vous assurera de n’oublier aucune partie.

En premier, commencez par frotter vos paumes de mains les unes contre les autres. Passez ensuite au dos des mains, puis entre les doigts. Il faudra ensuite nettoyer chaque doigt indépendamment, on consacrer un peu plus de temps à vos pouces qui nécessitent une attention particulière. Continuez par les onglets, souvent oubliés et véritable nids à microbes. Enfin, finissez par les poignets.

À quelle fréquence doit-on se laver les mains ?

En sortant des toilettes, avant de manger, après avoir pris les transports en commun. Le lavage des mains doit se faire régulièrement, c’est-à-dire plusieurs fois par jour. Un geste d’autant plus important si votre santé est fragile ou si vous êtes en contact avec des personnes sensibles. On pense aux nourrissons ou aux personnes âgées.

Si vous êtes vous-même relativement fragile, n’ayez pas peur de passer par la case lavabo plus régulièrement. Après chaque sortie extérieure, avant d’être en contact avec de la nourriture.

Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès. La bactériologue Geneviève Héry-Arnaud, du CHRU de Brest, défend l’idée que top d’hygiène nuirait à nos défenses naturelles. Interrogée par LCI, elle explique : “Tout est dans la mesure. À trop de laver les mains, on risque de se débarrasser de son propre microbiote.”

Source(s):

Chargement...

Commentaires