Il a promis un milliard de dollars pour sauver la planète, ne l’oublions pas !

Hansjörg Wyss promet 1 milliard pour sauver la planète
Hansjörg Wyss promet 1 milliard pour sauver la planète
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
3647 lectures

C’était en octobre dernier, bien avant le drame ayant touché Notre Dame et la polémique autour de la mobilisation des grosses fortunes pour reconstruire le monument historique. Le mécène suisse Hansjörg Wyss avait alors annoncé qu’il ferait un don d’1 milliard de dollars pour la protection de l’environnement.

L’incendie qui a touché Notre Dame de Paris la semaine dernière a suscité une vive émotion au sein de la population. Un événement qui a largement dépassé nos frontières, et que les médias du monde entier ont massivement relayé. Les dons des institutions et grosses fortunes promis pour reconstruire la cathédrale ont rapidement créé la controverse. En moins d'une semaine, le montant a atteint 1 milliard d’euros… alors que le coût des réparations de la cathédrale s’élève entre 300 et 600 millions d'euros maximum selon Le Point. Cet élan de solidarité a été autant salué que critiqué. Certains reprochent aux riches donateurs de ne pas être aussi charitables avec les plus démunis ou encore la planète.

Le directeur des études à la fondation Abbé Pierre, Manuel Domergue, expliquait le 18 avril dernier au micro de RTL : "Une cathédrale millénaire en feu, oui, ça choque tout le monde. Mais des gens qui meurent dans la rue, ça ne choque plus personne. Il y en a 3, 4 par jour qui meurent dans la rue : des enfants, des femmes, des hommes. Un milliard d’euros récoltés, c’est l’équivalent de 20 années de budget de la fondation Abbé Pierre. S’ils ont de quoi lâcher 300 millions d’euros en une nuit, je pense qu’ils ont des dessous de matelas assez confortables et nous, les mal-logés, ceux qui sont dans la merde, on en a besoin."

Un donateur exemplaire pour la planète

"Je veux que vous agissiez comme si la maison était en feu !", a, de son côté, lancé Greta Thunberg au lendemain de la catastrophe parisienne au Parlement Européen. La jeune écologiste appelait à la même ferveur financière pour sauver la planète. Mais, parfois, les bonnes actions sont rapidement oubliées, ou passent inaperçues.

En effet, en octobre dernier, Hansjörg Wyss, l’entrepreneur et mécène suisse avait indiqué qu’il ferait un don d’1 milliard de dollars pour la protection de l’environnement. L’homme de 87 ans, déjà connu pour ses généreux dons dans le domaine de l’environnement, la justice sociale et la science, ne compte pas faire les choses à moitié.

"Nous devons sauver la planète. Donc je fais don de 1 milliard de dollars", avait-il écrit dans une lettre ouverte publiée le 31 octobre 2019 dans le New York Times. Plus précisément, cette somme sera versée au cours des dix prochaines années à travers sa fondation "la Wyss Foundation". L’objectif ? Développer la création de parcs nationaux, de réserves naturelles, d’aires marines protégées, préserver les zones sensibles, et surtout, améliorer la qualité de l’air et de l’eau de ces zones terrestres et maritimes. Au final, le but est de protéger 30 % de la surface de la planète d’ici 2030. Un travail de Titan nécessitant des fonds colossaux.

"Chacun d’entre nous – citoyens, philanthropes, chefs d’entreprise ou de gouvernement – devrait s’inquiéter du fossé énorme entre le peu de protection dont bénéficie actuellement l’environnement et ce qui devrait être protégé. C’est une lacune que nous devons combler d’urgence, avant que l’empreinte humaine ne s’accapare les derniers endroits sauvages de la Terre.", poursuit-il.

Son rêve le plus cher est bien évidemment d’enrayer l’extinction des espèces végétales et animales, qui disparaissent à un rythme 1 000 fois plus rapide qu’avant l’arrivée des hommes sur Terre. Afin d’aider les chercheurs a trouvé de meilleures mesures de conservation des espèces, Hansjörg Wyss projette également de financer des études à l’Université suisse de Berne. Un exemple riche… de sens à suivre.

Photo : Facebook

Source(s):
Commentaires