Photos : une association écologiste interpelle le gouvernement sur la façade du ministère

Photos : une association écologiste interpelle le gouvernement sur la façade du ministère
Photos : une association écologiste interpelle le gouvernement sur la façade du ministère
Par Cécilia Ouibrahim publié le
539 lectures

Après les accusations du ministre de la transition écologique, le collectif Extinction Rebellion répond sur la façade du ministère.

 

Tournées vendredi 28 juin, des images de l’évacuation musclée de militants écologistes par des CRS ont enflammé la toile. De nombreux internautes et personnalités se sont insurgés contre ces scènes d’une rare violence. Depuis, les actions coup de poing se succèdent.

 

Des projecteurs comme arme pour le climat

Vendredi dernier, alors que les manifestants bloquaient un pont parisien, les policiers les ont dispersés à coups de gazeuses lacrymogènes. A l’origine de la manifestation, les membres du collectif Extinction Rebellion. Ce mouvement protestataire, qui compte plus de 6000 partisans, revendique la désobéissance civile et des actions plus radicales pour dénoncer l’inaction climatique du gouvernement. 

Sur son profil Facebook, Cyril Dion a condamné l'intervention des CRS. Le militant écologiste a même renoncé à recevoir son grade de chevalier dans l'ordre du mérite. "Comment accepter d'être décoré par un gouvernement qui fait usage d'une telle violence à l'encontre d'une partie de sa population ?", interroge-t-il.

Si une enquête judiciaire a été ouverte par l'IGPN (Inspection générale de la Police nationale), le ministre de la transition écologique n’a pas hésité à justifier cet épisode au micro de BFM TV. Pour répondre aux déclarations accusatrices de François de Rugy, les militants de l’association écologiste, équipés de projecteurs, ont livré un message sur la façade du ministère. Une risposte pacifique. Images.


 


Photos : © XR France / CC BY SA 3.0

Commentaires