Les images affligeantes d’un oiseau nourrissant sa progéniture inquiètent la toile

Les images affligeantes d’un oiseau nourrissant sa progéniture inquiètent la toile
Les images affligeantes d’un oiseau nourrissant sa progéniture inquiètent la toile
Par Cécilia Ouibrahim publié le
3997 lectures

On ne le répétera jamais assez : déchets et biodiversité ne font pas bon ménage. La preuve en images.

Au grand bonheur des internautes, les clichés spectaculaires et attendrissants d’animaux connaissent une importante viralité. Mais depuis peu, certains photographes animaliers choisissent de mettre en exergue l’impact du réchauffement climatique et de la pollution sur le comportement des espèces. Des photos affligeantes illustrant des ours polaires amaigris aux images de poissons victimes de la pollution plastique, les scènes ont de quoi émouvoir la toile. Dernière en date : celle d’un oiseau nourrissant sa progéniture avec un mégot de cigarette. L’occasion d’ouvrir les yeux sur les véritables conséquences de la pollution.  
 

La “fureur” d’une photographe

Une mère qui nourrit son enfant. Quoi de plus émouvant ? Si, de loin, la photo semble anodine, en y regardant de plus près, elle constitue un cri d’alarme de son auteur. Le bec-en-ciseaux, espèce d’oiseaux aquatiques, nourrit sa progéniture avec un mégot de cigarette. La séquence, immortalisée en Floride par l’américaine Karen Mason, témoigne de l’impact de l’Homme sur Terre.
La photographe a raconté sa "fureur" dans les colonnes du Huffington Post US. "Quand j’ai pris la photo, j’ai su que ce n’était pas un poisson mais je ne savais pas que c’était une cigarette, jusqu’à ce que je rentre à la maison et que je la mette sur mon ordinateur… J’ai été horrifiée", a-t-elle confié. Elle espère, par ailleurs, que l’animal n’a pas consommé le mégot. "D’habitude, les petits se saisissent de petits trucs comme des bouts de bois mais ne les mangent pas en réalité, donc j’espère qu’il l’a reposé".

Membre de l'ONG environnementale National Audubon Society, Karen Mason a lancé un appel aux fumeurs sur son compte Facebook : "Si vous fumez, s’il vous plaît, ne laissez pas vos mégots par terre".
Une invitation à plus de responsabilité, à l’heure où la pollution est devenue un véritable fléau. 


Commentaires