Boissons sucrées et jus industriels : un risque de cancer établi !

Boissons sucrées et jus industriels : un risque de cancer établi !
Boissons sucrées et jus industriels : un risque de cancer établi !
Par Cécilia Ouibrahim publié le
77721 lectures

Les boissons sucrées favorisent le risque de cancer, selon une étude parue ce jeudi par un groupe de chercheurs français. Explications.

Desserts, chocolats, bonbons, boissons sucrées… si ces gourmandises procurent une sensation de plaisir, le sucre présent peut rapidement nous rendre dépendants. Mais cette substance à la saveur douce et agréable s’invite partout et dans des quantités parfois importantes. Un aliment addictif à l’origine du fléau du siècle, la maladie du soda, et qui peut avoir des conséquences désastreuses sur notre organisme. Alors que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a récemment épinglé les dangers du sucre sur la santé des enfants et des femmes enceintes, une étude parue ce jeudi dans le British Medical Journal vient corréler ces avertissements. Pire encore, les scientifiques suggèrent qu’une surconsommation de sucre, et de boissons sucrées et de jus de fruits en particulier, augmenterait le risque de cancer. 

Un risque de cancer augmenté de 18 %

L’étude, menée par un consortium de chercheurs de l'Équipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (EREN, Inserm, Inra, Cnam et Université Paris 13) a établi un lien entre la santé cardiométabolique et la surconsommation de boissons sucrées. Les travaux, réalisés dans le cadre de la cohorte NutriNet-Santé, se sont fondés sur les analyses de 101 257 participants, suivis entre 2009 et 2018. Après avoir enregistré leurs habitudes alimentaires, les scientifiques ont observé que la consommation de boissons sucrées était associée à un risque plus élevé de cancer (2 193 cas sur 101 257 participants), en particulier de cancer du sein (693 cas), indiquent l’EREN, l’Inserm, l’Inra, le Cnam et l’Université Paris 13 dans un communiqué commun. 

Liée au risque d'obésité, la consommation régulière de ces boissons sucrées favoriserait le stress oxydatif. "Une augmentation de 100 ml de la consommation moyenne quotidienne de boissons sucrées était associée à une augmentation d’environ 18 % du risque de cancer", peut-on lire sur le communiqué. Ces résultats ne concernent pas uniquement les sodas mais également les jus de fruits industriels, même lorsqu’ils sont estampillés 100 % pur jus. "Lors de sous-analyses, la consommation de jus de fruits 100% pur jus et celle de boissons sucrées [...] étaient toutes deux associées à un risque plus élevé de cancer au global", précisent les chercheurs.

Si pour l’heure, les experts rappellent que l’étude est observationnelle, l’effectif considérable de la population observée et des données collectées, permet de renforcer leurs arguments. 
Alors que la taxe soda est au coeur des débats politiques, ces résultats interviennent dans un contexte où les recommandations de santé publique visent à limiter la consommation de boissons sucrées. 

Source(s):
  • Communiqué de presse - Inserm
Commentaires