Bébé : comment protéger les tout-petits du soleil ?

Bébé : comment protéger les tout-petits du soleil ?
bébé soleil
Par Dorothée Blancheton publié le
195 lectures

En vacances ou à la maison, à la plage ou à la montagne, en ville comme à la campagne, le soleil s’invite. Pour sortir en toute sécurité avec son tout-petit, mieux vaut suivre certaines règles.

Dès qu’il fait beau, on a envie d’en profiter pour sortir de chez soi, se promener à la campagne, faire des randonnées en montagne, aller à la piscine, ou bien encore se baigner à la mer… S’il est recommandé de s’aérer tous les jours, il faut, en revanche, faire très attention au rayonnement ultraviolet du soleil. Celui-ci engendre certes du bronzage mais aussi, selon son intensité, des coups de soleil, un vieillissement prématuré de la peau et peut favoriser les cancers de celle-ci si nous nous exposons avec excès, sans prudence. Tout le monde doit donc se montrer raisonnable en matière d’exposition au soleil, et les tout-petits, du fait de leur fragilité et de leur peau encore plus fine, doivent être encore plus protégés.

Eviter le soleil

La solution numéro 1 consiste à exposer le moins possible les bébés et les jeunes enfants au soleil. "On évite de les sortir aux heures les plus chaudes de la journée entre 11h et 16h. Et si l’on doit aller à l’extérieur, on les met à l’ombre. On peut également les couvrir avec des vêtements longs et amples, ou un T-shirt anti UV par exemple et un chapeau ", recommande le Dr Emmanuelle Rondeleux*, pédiatre à Libourne. En revanche, on ne couvre pas la poussette de son bébé avec un lange pour le protéger du soleil. Cela contribue, en effet, à augmenter la température à l’intérieur de la poussette !

Protéger ses yeux

Autre accessoire indispensable en plus du chapeau à bords larges : les lunettes de soleil. "Vérifiez bien qu’elles portent la norme européenne CE et appartiennent à la catégorie 4 pour convenir à un ensoleillement maximal ", suggère le Dr Rondeleux. On veillera donc à ne pas craquer pour la jolie paire de lunettes fantaisie en plastique teinté qui risque de ne pas être adaptée aux conditions météorologiques et de moins protéger les yeux de son enfant. Les lunettes de soleil sont également un bon moyen de lutter contre la réverbération du soleil sur des surfaces comme l’eau, le sable ou la neige.

Choisir une bonne crème solaire

Pour préserver la peau de son enfant, on peut lui appliquer une crème solaire avec un indice de protection de 50 et +. "Mieux vaut choisir un écran minéral à base d’oxyde de zinc plutôt qu’un filtre chimique. Cela limite les risques de réactions allergiques. Avec un écran minéral, la pénétration dans la peau est immédiate tandis qu’il faut appliquer l’écran chimique 30 mn avant de s’exposer au soleil pour que celui-ci agisse ", ajoute la pédiatre. Il faut également penser à en remettre toutes les deux heures !

Mais que pensez des nanoparticules d'oxyde de zinc et de dioxyde de titane (également utilisé pour la protection anti UV dans des crèmes solaires), que l’on applique sur la peau des tout-petits ? "Une étude a montré une toxicité pulmonaire chez le rat mais on leur injectait les nanoparticules dans la trachée. Ceci n'est donc pas transposable à la vie réelle. Toutefois l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), anciennement Afssaps, a émis un rapport en juin 2011 en déconseillant de les utiliser sur une peau lésée, en spray sur le visage et dans des locaux fermés. Il faut savoir que les écrans minéraux sont des écrans épais qui laissent une trace blanche sur la peau. Pour cela, les laboratoires de cosmétologie essayent de miniaturiser les particules jusqu'au stade de nanoparticules, autrement dit d’infimes particules. Ils doivent toutefois indiquer la composition chimique [nano] s'ils utilisent des nanoparticules. Celles-ci peuvent également être dangereuses pour l'environnement. On peut donc déconseiller les produits contenant des nanoparticules surtout s'ils sont en poudre ou en spray".
Pour protéger les fonds marins, certaines marques, notamment bio comme EQ ou Les laboratoires Biarritz... produisent des écrans solaires qui ne sont pas nocifs pour l'environnement marin. "Ils affichent alors un label comportant un corail sur leur flacon pour l'indiquer". A privilégier donc !

Bien hydrater bébé 

Pour aider son tout-petit à supporter la chaleur, on peut humidifier ses vêtements avec un brumisateur pour le rafraîchir. On lui propose également de boire régulièrement. "Un bébé nourri au sein n’a pas besoin de complément en eau habituellement, mais en cas de très grosses chaleurs, on peut lui en proposer ", explique la pédiatre.
Enfin, on se méfie du soleil même en dehors de la période estivale car ses rayons peuvent toujours nous jouer des tours !

 

Source(s):

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Crème solaire Enfant SPF50+
0 avis
LABORATOIRES DE BIARRITZ
Commentaires