Pourquoi vous ne devriez jamais prendre de décision lorsque vous avez faim

Pourquoi vous ne devriez jamais prendre de décision lorsque vous avez faim
Pourquoi vous ne devriez jamais prendre de décision lorsque vous avez faim
© AnaBGD / IStock.com
Par AFP/Relaxnews publié le
284 lectures

A en croire une étude britannique, lorsque l'on a une décision importante à prendre, il vaut mieux ne pas avoir le vendre vide, auquel cas, vous auriez plus de risque de faire de mauvais choix. Explications.

Et si la faim guidait nos choix ? Des chercheurs britanniques de l'Université de Dundee ont mené une enquête auprès de 50 participants âgés d’une vingtaine d’années en moyenne. Ces derniers ont été soumis à des questions sur la nourriture et l'argent. On leur a également proposé des récompenses deux heures après leur repas puis à un autre moment de la journée, alors qu'ils n'avaient rien mangé depuis dix heures du matin.

Les participants étaient ensuite confrontés à deux choix : opter pour une barre chocolatée ou une somme d'argent immédiatement, ou attendre quelques jours voire quelques semaines pour obtenir une plus grande récompense. D’après les résultats des scientifiques, parus dans la revue Psychonomic Bulletin & Review, les individus exprimaient une plus forte préférence pour une petite récompense immédiate lorsqu'ils avaient faim, plutôt qu'une plus grande récompense plus tard. Les chercheurs ont observé que les personnes étaient normalement prêtes à attendre leur récompense pendant 35 jours pour que celle-ci soit doublée, toutefois ce temps d'attente était réduit à seulement trois jours lorsqu'ils avaient faim.

Grande faim et erreur de jugement

"Nous voulions savoir si le fait d'avoir faim avait un effet spécifique sur la manière dont nous prenions nos décisions seulement en lien avec la nourriture ou s'il y avait des effets plus vastes, et ces recherches montrent que la prise de décision est plus centrée sur le présent lorsque les personnes ont faim", souligne Benjamin Vincent, l’auteur principal de l’étude.

"Les personnes savent en général que lorsqu'elles ont faim, elles ne devraient pas aller faire leurs courses parce qu'elles seraient plus susceptibles de choisir des aliments peu sains ou riches. Nos recherches suggèrent que cela pourrait avoir aussi un impact sur des décisions plus importantes." Afin que la faim ne vous pousse pas à faire un choix défavorable, songez donc à bien vous restaurer avant d’aller en virée shopping, mais aussi avant un rendez-vous avec votre banquier, un ou une prétendant(e) ou encore votre boss. A bon entendeur…

Commentaires