Cueillettes d'automne et intoxication : gare à la confusion entre châtaignes et marrons

Cueillettes d'automne et intoxication : gare à la confusion entre châtaignes et marrons
Cueillettes d'automne et intoxication : gare à la confusion entre châtaignes et marrons
© twity1 / IStock.com
Par AFP/Relaxnews publié le
5396 lectures

Que vous les aimiez grillés, en crème ou glacés, les marrons font partie des produits phares de l’automne. Mais les cueilleurs confondent régulièrement les espèces comestibles autrement dit les châtaignes et les variétés toxiques (marrons d’Inde), avertit l'Agence sanitaire de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Le point pour les différencier.

C’est la pleine saison des marrons. Mais attention aux confusions !  Car si en cuisine, on entend couramment parler de ces produits une fois l’automne installé, "il s'agit en fait d'une variété de grosses châtaignes cultivées pour leur consommation", prévient l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses).

Et pour cause, les marrons d'Inde sont toxiques et "peuvent entraîner des troubles digestifs tels que des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, ou des irritations de la gorge". Il est donc important de connaître les différences et de sensibiliser les enfants, qui adorent les ramasser.

Bien reconnaître les bogues

Lors de la cueillette, les erreurs entre marrons/châtaignes sont fréquentes alerte l’Agence. Celles-ci arrivent en deuxième position des plantes les plus fréquemment enregistrées par les centres antipoison après les confusions de plantes à bulbes (jonquilles confondues pour des oignons par exemple). Comment donc bien différencier les "bons marrons" des mauvais ?

Notez que le fruit du châtaigner possède une bogue "brune, hérissée de nombreux et longs piquants, et contient 2 à 3 châtaignes à la fois, plutôt petites, aplaties et triangulaires", explique l'Anses. Celle contenant le marron d'Inde est, au contraire, "épaisse, verte, pourvue de petits pics espacés et courts, et contient généralement un seul marron, plus gros et arrondi", précise-t-elle.

Veillez également à l’implantation des arbres. En général, ceux plantés en ville, dans les parcs, les allées et les cours d'école sont des marronniers. Ses feuilles sont composées chacune de plusieurs petites feuilles  ovales, donnant à l’ensemble de la feuille "un aspect palmé". Les châtaigniers eux se trouvent davantage dans les bois et les forêts et leurs feuilles "sont simples, sans foliole et allongées". Ces conseils énoncés, bonne cueillette et bonne dégustation !


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires