On a testé 30 jours sans produits laitiers

produits laitiers
30 jours sans produits laitiers
© Pixabay
Par Feriel Didane publié le
21272 lectures

Si les produits laitiers apportent des bienfaits du fait de leur teneur en calcium, vitamine D et protéines, de multiples études ont aussi démontré leurs méfaits sur la santé. Afin de connaître les effets sur l'organisme, notre journaliste a voulu relever le défi : 30 jours sans produits laitiers. On vous dit tout.

La majorité des diététiciens, médecins nutritionnistes ou encore le Programme National Nutrition Santé (PNNS) conseillent aux adultes de consommer deux produits laitiers par jour pour une meilleure santé.

Comme l’explique la nutritionniste et diététicienne, Véronique Lemaître :

"Il est recommandé de consommer deux ou trois produits laitiers par jour selon vos besoins. Sauf en cas d'allergie bien-sûr. Un test respiratoire et un diagnostic médical de l’intolérance au lactose sera alors réalisé."

Toutefois, gare aux excès, même si l’impact de la publicité sur nous, consommateurs, joue un grand rôle de persuasion en avançant qu’ils "sont nos amis pour la vie !

"Si vous mangez des pâtes avec du gruyère et après du roquefort, ce n’est pas équilibré, c’est une question de dose. Il faut en consommer modérément", assure Véronique Lemaître, nutritionniste et diététicienne.  

Riches en nutriments mais inflammatoires

Depuis quelques années, de nombreuses études révèlent le côté délétère sur le corps humain des produits laitiers. Bien qu’ils contiennent un nombre de nutriments essentiels, ils sont aussi riches en graisses et plus précisément en acides gras saturés. On en retrouve notamment dans le beurre, le fromage... Ainsi, leur surconsommation peut entraîner des maladies cardiovasculaires, mais aussi des migraines. En effet, le lactose (le sucre du lait, présent aussi dans certains produits laitiers) est un élément très inflammatoire.

Pourquoi j'ai voulu arrêter les produits laitiers 

Après avoir considéré toute ma vie que les produits laitiers étaient importants pour la santé et le bien de mes os (depuis mon plus jeune âge, j'en consommais toujours le matin ou après chaque repas), au fil des années, j’ai constaté que j’avais de plus en plus du mal à les digérer. Je remarquais une apparition de quelques symptômes après consommation : maux d’estomac, ventre ballonné, et acné. Après avoir lu le livre "lait, mensonges et propagande" de Thierry Souccar , recommandé par une amie, j'ai commencé à changer d'alimentation et j'ai creusé le sujet. Je suis tombée sur un panel d’études et de témoignages de personnes pour lesquelles les laitages ou produits laitiers provoquaient des symptômes similaires aux miens. 

De plus, d’après les scientifiques, 75 % de la population mondiale ne supporte plus le lactose et présente une hypolactasie de type adulte. Selon un rapport de l’Anses parue en 2017, la consommation journalière de produits laitiers de 400 g augmente de 7 % le risque de développer un cancer de la prostate. Le chiffre s'élève à 9% pour une consommation de 50 g de fromage par jour. Difficile pour moi de me passer de mes tartines et desserts favoris, mais j'ai franchi le cap au vu de ces données. Les premiers jours ont été un peu difficiles. En effet, on retrouve du lait ou ses dérivés dans de nombreux produits. 

1 mois sans produits laitiers : le verdict 

Après deux semaines de régime, je voyais déjà un grand changement positif.  Mon ventre était vraiment plat, plus de maux d’estomac ni de ballonnements, et la cerise sur le gâteau au bout de plusieurs semaines : j'avais une plus belle peau !

Je consommais davantage de légumes ou d'aliments riches en calcium pour compenser :  des brocolis, des épinards, des amandes... Le matin, je prenais mon café avec des biscuits bio sans lait ni beurre. Le résultat était surprenant.

"Pour les personnes qui ne consomment plus de produits laitiers, je conseille de consommer les eaux minérales. Le corps va s'adapter en produisant du calcium. Il va renforcer la production du calcium efficacement et il ne va plus en gaspiller", explique Véronique Lemaître, nutritionniste et Diététicienne.

Depuis, je ne consomme plus de laitages et vraiment occasionnellement des pâtisseries et viennoiseries. Et je me sens beaucoup mieux ! 


ne sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires