Vers dans les boîtes de lait infantile : Danone rappelle les produits concernés

lait infantile
Vers dans les boîtes de lait infantile : Danone rappelle les produits concernés
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
4766 lectures

Suite à la découverte de vers dans des boîtes de lait infantile Gallia, des parents ont décidé de porter plainte contre Danone. Face à la polémique, le géant de l’agroalimentaire demande aux familles touchées de retourner les produits incriminés.

Un ver de 6 ou 7 centimètres régurgité par leur bébé de trois mois. Voici la terrible découverte faite par des parents bretons en novembre dernier tandis qu’ils donnaient le biberon à leur enfant. Un cas relayé par les médias seulement ce 25 février, après la plainte déposée par la famille au commissariat de Saint-Malo. Le parquet devra décider s’il donne une suite ou non à cette plainte. Toutefois, selon les médecins de la petite fille qui a dû être hospitalisée, le ver en question aurait été ingéré puis se serait développé dans l’organisme de l’enfant. Pour les parents, le seul coupable plausible est le lait Gallia, marque appartenant à Danone.

Les cas se multiplient

Et ce n’est pas un cas isolé. Au total, cinq familles originaires du Puy-de-Dôme, des Landes, d’Ille-et-Vilaine dont trois en Bretagne, du Var et des Bouches-du-Rhône ont confirmé avoir vu des larves dans des boîtes de lait. Face au scandale, Danone rappelle les produits auprès des familles concernées. Mercredi 26 février, le groupe a en effet demandé aux parents de renvoyer les boîtes de lait infectées pour "des analyses plus approfondies".

"On a besoin de récupérer ces boîtes pour procéder à des analyses plus approfondies", a expliqué vendredi à l’Agence France-Presse Florent Lalanne, directeur des affaires médicales de Danone. "Cette situation est très surprenante pour nous, parce que c’est quelque chose d’exceptionnel. On souhaite absolument comprendre comment ces larves ont pu arriver sur le produit ". Un numéro de téléphone (0800-202-202) a été mis en place pour les familles touchées.

Vers des plaintes en série ?

Outre la première plainte des parents bretons, un couple du Puy-de-Dôme aurait aussi saisi la justice, indique Ouest France. Du côté de Danone, c’est l’incompréhension. "Dans la chaîne de production, l’ensemble de la poudre de lait n’est jamais en contact avec l’air et est conditionné sous atmosphère protectrice, où le pourcentage d’oxygène, de l’ordre de 2 %, est très faible, ce qui rend impossible la survie d’un organisme vivant dans nos laits", justifie Florent Lalanne. Selon lui, la contamination a eu lieu "en dehors du site de production, dans le transport, le stockage, du circuit de distribution. Notre souhait est de comprendre ce qui pourrait expliquer cette présence de larves", a-t-il précisé.

Après le scandale de Lactalis en 2018 lié aux salmonelles dans le lait infantile, sommes-nous à l’aube d’un nouveau scandale sanitaire. Affaire à suivre.

Source(s):

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires