Masques : distribution de protections lavables aux familles modestes et un modèle remboursé par la Sécurité sociale

masque chirurgical remboursé
Le masque chirurgical, bientôt remboursé par la Sécurité sociale
© Pixabay
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
938 lectures

Mardi dernier, le président de la République s’est opposé à la gratuité des masques. Deux jours plus tard, au micro de France 2, et face aux attentes des Français, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que le gouvernement allait envoyer gratuitement 40 millions de masques grand public lavables aux Français les plus précaires. Par ailleurs, un modèle chirurgical sera prochainement remboursé par la Sécurité sociale pour les personnes à risque.

Alors que les masques sont obligatoires dans les lieux publics clos depuis ce lundi 20 juillet 2020, le budget qui leur est alloué pèse sur les ménages. Les Français attendent un geste du gouvernement. Si plusieurs députés réclament leur gratuité, le président de la République s’est, dans un premier temps, opposé à cette mesure. "L’État -et le contribuable français- n’a pas vocation à payer des masques", a-t-il déclaré sur TF1 ce mardi 21 juillet. De son côté, Bruno Le Maire, ministre de l’économie avait avancé l’idée d’une aide spécifique pour les familles modestes, même si pour l’heure. Indication confirmé ce 22 juillet par le ministre de la Santé Olivier Véran. Il a indiqué que 40 millions de masques grand public lavables, utilisables 30 fois, aux 7 millions de Français les plus précaires. "Il est évident que la France ne laissera pas des personnes dans l'incapacité de s'équiper en masques", affirme Olivier Véran. Les personnes concernées sont celles bénéficiant de la complémentaire santé solidaire, "de manière à ne leur demander aucune démarche", a précisé le ministre.

Trois mois de protections réutilisables

Les bénéficiaires de ce dispositif recevront l'équilavent de trois mois de protections lavables, de quoi tenir jusqu'au début de l'automne. "Nous passons un contrat avec la Poste qui s'est engagée à envoyer d'ici quelques jours seulement ces masques gratuits, pour une protection de trois mois", a informé le ministre de la Santé. 

Un masque chirurgical remboursé par la Sécurité sociale

Toutefois, pour les cas particuliers et sur prescription médicale, le masque pourrait bientôt être remboursé. La a Haute autorité de santé (HAS) avait été saisie le 14 mai 2020 au sujet du remboursement sur prescription médicale du masque chirurgical. Et le 30 juin dernier, elle a rendu un avis favorable au remboursement par l’Assurance maladie, durant la crise sanitaire, d’un modèle chirurgical fabriqué par le laboratoire Majorelle.

Uniquement pour les malades du coronavirus et les patients à risque

La commission d’évaluation des dispositifs médicaux a recommandé que le masque chirurgical Assanis soit pris en charge pour les patients atteints de Covid-19 et les patients à haut risque de développer une forme grave d’infection au coronavirus.

Depuis le 2 mai 2020, les masques chirurgicaux ne peuvent être vendus à plus de 95 centimes l’unité. Le laboratoire Majorelle négocie donc avec le Comité économique des produits de santé (CEPS) pour s’accorder sur un prix de vente. Une fois fixé, ce masque chirurgical sera le premier à être inscrit sur la liste des produits et prestations remboursables, précise l’Assurance maladie.

Des dispositifs déjà en place

Depuis le 11 mai dernier, les personnes testées positives au Covid-19 ainsi que leurs contacts peuvent se faire prescrire 14 masques par semaine en pharmacie avancer les frais. Quant aux personnes à très haut risque, ils ont droit à 10 masques par semaine.

Source(s):
Commentaires