Les publicités qui « découragent la vaccination » seront désormais interdites sur Facebook

Vaccination
Les publicités qui « découragent la vaccination » seront désormais interdites sur Facebook
Par La rédaction publié le
1341 lectures

Facebook a annoncé mardi 13 octobre que les publicités qui « découragent la vaccination » seront désormais interdites sur sa plate-forme.

« Facebook interdit déjà les publicités comportant des fausses informations sur les vaccins (...). Désormais, si une publicité décourage explicitement une personne de se faire vacciner, Facebook la rejettera », écrit Facebook sur son site. En revanche, les messages publicitaires liés « aux politiques gouvernementales en matière de vaccins, y compris le vaccin contre le COVID-19, restent autorisés », précise le réseau social. En effet, depuis de nombreuses années déjà des mouvements anti-vaccins étaient très présents sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook.

Boom du mouvement anti-vaccins depuis la pandémie de Covid-19

A l’heure où la course aux vaccins contre le Covid-19 se poursuit, Facebook a annoncé « Même si les experts de santé publique sont d’accord sur le fait que nous n’aurons pas de vaccins contre le Covid-19 approuvés et largement disponibles avant quelque temps, il y a des choses que les gens peuvent faire pour rester en bonne santé. Comme le vaccin contre la grippe saisonnière », explique le géant des réseaux sociaux dans un communiqué.

La vaccination contre la grippe en ligne de mire

Cette interdiction vient accompagner les différentes campagnes pour la vaccination contre la grippe saisonnière. En effet, le géant des réseaux sociaux cherche aujourd’hui à éviter le plus de fake news possible et s’appuie sur des sources fiables telles que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour véhiculer des messages forts de prévention de la santé. 

Pour rappel, chaque hiver, 2 à 6 millions de personnes sont touchées par le virus de la grippe. Selon le Ministère des solidarités et de la santé, l’objectif est d’approcher les 75% de couverture vaccinale telle que préconisée par l’OMS chez les personnes ciblées par les recommandations. Une stratégie vaccinale 2020-2021 qui met, plus que jamais, l’accent sur les populations à risque et les professionnels de santé. 
 

Photo : Pixabay
Commentaires