#30DaysChallenge : 30 jours pour changer ses habitudes de consommation avant le Black Friday

shopping
#30DaysChallenge : 30 jours pour changer ses habitudes de consommation avant le Black Friday
Par AFP/Relaxnews publié le
361 lectures

Trente jours pour changer ses habitudes de consommation ? C'est possible, nous assure le collectif Green Friday, créé en 2017 pour contrer le consumérisme associé au "Black Friday". Cette année, le collectif lance une campagne de sensibilisation à travers un défi sur les réseaux sociaux du 29 octobre au 27 novembre, jour du fameux "vendredi noir". Le but ? Consommer moins, mais mieux.

Cette année, le Black Friday, Covid-19 oblige, risque fort de déchaîner les passions sur la toile. Alors que les commerçants se préparent déjà à recevoir une flambée de commandes via leur site internet, l'événement alternatif Green Friday, fidèle au poste, revient pour une quatrième édition. Depuis sa création en 2017 par l'entreprise Envie, ce collectif français de 400 associations et entreprises invite à consommer autrement.

Et si on changait ses habitudes de consommation ?

Acheter des produits d'occasion, réparer un appareil électroménager, restaurer un meuble, donner ou revendre ses vieux objets... On commence à connaître la musique, mais l'appliquer pleinement dans ses habitudes pour passer du statut de simple consommateur à "consom'acteur" représente encore un défi pour bon nombre d'entre nous. C'est précisément l'objectif du #30DaysChallenge, qui s'inspire des règles du célèbre jeu "action ou vérité" pour nous mettre au défi d'adopter une consommation éco-responsable. Et ce, à travers des petits gestes du quotidien.

Si vous avez un compte Instagram et que vous souhaitez participer, il vous suffira de poster des photographies de vos exploits écologiques sur le réseau social en ajoutant le hashtag #30DaysChallenge. Les images seront ensuite relayées par le collectif sous forme de Stories. 

De nombreux mouvements alternatifs au Black Friday

Le Green Friday n'est pas l'unique mouvement alternatif au Black Friday à avoir vu le jour en France ces dernières années. En 2019, la marque Faguo a lancé le collectif "Make Friday Green Again", avec l'ambition de représenter "un premier pas pour faire mieux lors d'une journée qui encourage la surconsommation et la surproduction". Un an plus tôt, on découvrait le "Fair Friday", cette fois initié par l'enseigne Nature et Découvertes. 

Au-delà de la volonté de dire "non" au consumérisme, ces mouvements ont en commun de dénoncer une journée calquée sur des publicités "mensongères", comme l'avait déjà pointé l'association UFC Que Choisir.

Fin 2019, un amendement visant à interdire le Black Friday en France a été porté jusque devant le Sénat par la députée écologiste Delphine Batho. Amendement finalement relégué le 10 décembre par l'Assemblée nationale à un vote symbolique, se limitant à avertir les consommateurs du caractère "trompeur" des promotions associées au "vendredi noir". 

Photo : pixabay

Chargement...

Commentaires