Réduire, Réutiliser et Recycler : la règle des 3 R pour bien gérer ses déchets électroniques

déchets électroniques
Réduire, Réutiliser et Recycler : la règle des 3 R pour bien gérer ses déchets électroniques
Par AFP/Relaxnews publié le
301 lectures

La Semaine européenne de la réduction des déchets, destinée à informer et à sensibiliser le grand public à la gestion durable des ressources et des déchets, se déroulera du 21 au 29 novembre 2020. Elle sera coordonnée en France par l'Agence de la transition écologique (ADEME), qui rappelle les trois règles d'or pour la gestion des déchets high-tech : réduire les usages, réutiliser et recycler.

Réduire

Un bon traitement de ses déchets commence par réduire l'usage des matières premières afin de limiter la catastrophe environnementale que cela représente. Les produits high-tech contiennent en effet énormément de terres rares, des matériaux indispensables à leur bon fonctionnement, que l'on retrouve notamment dans les batteries de nos smartphones ou ordinateurs portables. En réduisant les usages, leur durée de vie grandit d'autant. Il est donc préférable d'allonger la durée de vie de ces produits plutôt que d'acheter systématiquement du neuf. En cas de renouvellement de produit, il ne faut pas hésiter à donner ou vendre ses appareils afin qu'ils puissent avoir la durée de vie la plus longue possible.

Réutiliser

La deuxième règle d'or est de réutiliser ces produits. En l'occurrence il s'agit d'en faire profiter d'autres personnes et de favoriser le marché de l'occasion. Aujourd'hui, de nombreuses plateformes reconditionnent des produits high-tech, leur offrant par la même occasion une seconde jeunesse. L'avantage d'un produit reconditionné, c'est qu'il se présente avec des caractéristiques techniques proches de celles d'un appareil neuf avec, si nécessaire, quelques pièces neuves remplaçant des éléments déficients. Au final leurs prix sont cassés et les consommateurs sont gagnants, tout comme l'environnement.

Recycler

Enfin, une fois les appareils électroniques arrivés en fin de vie, mieux vaut les recycler, c'est-à-dire récupérer quelques-uns de leurs composants pour les remettre dans la chaîne de production plutôt que d'encombrer les tiroirs ou, bien pire, les poubelles à ciel ouvert. La plupart des grands acteurs des nouvelles technologies jouent aujourd'hui le jeu et participent activement, quand ils n'en sont pas à l'origine, à de massives campagnes de recyclage. Apple ou encore Orange, pour ne citer qu'eux, s'engagent déjà à reprendre et recycler nos appareils usagés.

Photo : pixabay
Commentaires