Installer une serre dans son jardin : mode d'emploi

Installer une serre dans son jardin : mode d'emploi
Installer une serre dans son jardin : mode d'emploi
Par Claire Villard publié le
Journaliste indépendante
1116 lectures

Envie de profiter de bons produits frais toute l’année et du plaisir de récolter vos propres légumes, tout en vous mettant à l’abri des pénuries éventuelles ? Voici quelques conseils pour investir dans une serre de jardin adaptée à vos besoins et à celle de votre famille.

Au printemps 2020, le premier confinement a poussé les Français à retourner au jardin. Pour passer le temps et prendre l’air, d’abord, mais aussi pour cultiver ses propres fruits et légumes : un plaisir qui n’a pas de prix, pour qui s’est déjà émerveillé devant les premières tomates de la saison.

En ce début 2021, et au vu de l’évolution de la situation sanitaire, on peut facilement imaginer que le maraîchage maison a de beaux jours devant lui. Pour produire facilement, même en petite quantité, et toute l’année, une serre de jardin peut s’avérer un investissement vite rentabilisé. D’autant plus si vous habitez dans une région froide et peu ensoleillée.

Les questions à se poser avant d’acheter

Souhaitez-vous faire de la culture en pleine terre ou bien hors sol ? Votre intention de départ conditionnera l’achat d’une serre avec ou sans plancher. Dans le premier cas, la protection est bien meilleure, et c’est aussi une bonne manière de commencer vos plants si vous êtes branchés plantations ornementales.

Choisissez bien l’emplacement de votre future serre : lumineux, si possible exposé au sud. Concernant le matériau, le verre trempé résiste très bien à la grêle, mais il est onéreux. Le polycarbonate est moins cher, très résistant mais...il s’agit de matière plastique, pas très écologique, donc. Les structures sont, elles, souvent en acier ou en aluminium, assurant une bonne durabilité dans le temps. Mais pour une version plus « nature » et esthétique, vous pouvez opter pour le bois, à condition de l’entretenir régulièrement.

Pour que vos plantes profitent au mieux de leur nouveau lieu de vie, il vous faudra gérer la luminosité correctement, en veillant par exemple à ne pas mettre de trop hautes plantations qui feraient de l’ombre aux plus basses. Il est indispensable, aussi, de bien aérer votre serre pour éviter la condensation, et ce toute l’année, dans l’idéal tous les jours. L’été, attention aux excès de chaleur : au besoin, fixez des rideaux sur les parois pour que le soleil ne vienne pas brûler vos pousses.

Myfood, une serre connectée et une communauté

Si vous avez peur de ne pas savoir cultiver sous serre, que vous n’avez simplement aucune expérience en jardinage et que vous possédez un petit budget pour changer votre mode d’alimentation dans la durée, My Food, entreprise alsacienne, propose une gamme de serres connectées.

Elles combinent les techniques de production durables que sont la permaculture et l’aquaponie. Certains modèles sont spécialement destinés aux citadins ne possédant pas de jardin et s’installent sur un balcon. Une autre encore se présente comme un jardin vertical pour carrément cultiver à l’intérieur.  Leur point commun : elles sont connectées et l’utilisateur peut contrôler en temps réel ce qu’il s’y passe (température, humidité, etc.) Il reçoit directement sur son ordinateur ou son téléphone des conseils pour optimiser les performances de sa serre.

Ces jardiniers « digitaux » - appelés « Pionniers »- sont invités à rejoindre le réseau social interne où ils peuvent partager leurs réalisations et poser leurs questions à la communauté et à l’équipe d’agronomes à leur écoute. Une manière très 2.0 de se mettre au jardinage en étant guidé pas à pas.

Plus d’infos : www.myfood.eu

Commentaires