Bouton de fièvre à répétition : comment limiter les récidives ?

Bouton de fièvre à répétition : comment limiter les récidives ?
Bouton de fièvre à répétition : comment limiter les récidives ?
© Stoklib
Par La rédaction publié le
3743 lectures

La lèvre qui picote, des petites cloques qui surgissent, c’est un bouton de fièvre. C’est courant, sans danger, mais douloureux et franchement inesthétique. Nos conseils pour traiter efficacement et naturellement son apparition, et surtout éviter les récidives.

Qu’est ce que l’herpès ?

Derrière tout bouton de fièvre ou herpès labial se cache un virus, l’herpes simplex (HSV) qui infeste 70 % de la population mondiale. Le virus est très contagieux, il se transmet par simple contact avec une personne infestée. Une fois que l’on a contracté le virus, impossible de s’en débarrasser, il reste tapi dans les ganglions du système nerveux où il attend le moment propice pour sortir de sa torpeur et se réactiver.

Parfois, c’est à cause du stress, du soleil, de la fièvre, des règles, de la fatigue… En fait, tous ces facteurs abaissent les défenses immunitaires, ce qui les rend incapables d’empêcher l’infection de se manifester. Nous sommes très inégaux, certains font une seule poussée dans leur vie, d’autres au contraire en souffrent à intervalles plus ou moins réguliers.

Une poussée commence par des picotements et une rougeur autour de la bouche. Le lendemain, des cloques remplies de liquide surviennent, puis elles éclatent et se recouvrent d’une croûte. Il faut une dizaine de jours pour que toute trace s’efface spontanément.

Comment soigner un bouton de fièvre ?

Des remèdes naturels peuvent freiner l’infection et diminuer l’inflammation, l’essentiel étant d’agir dès que l’on sent les signes annonciateurs et de poursuivre jusqu’à cicatrisation complète.

Appliquez à l’aide d’un coton-tige une goutte d’huile essentielle de tea tree toutes les 3 heures le premier jour, puis de 3 à 5 fois par jour. C’est une championne qui a démontré qu’elle réduisait de 98 % la présence du virus et diminuait la douleur.

A défaut, l’huile essentielle de niaouli ou celle de ravintsara ont non seulement un fort pouvoir antiviral, mais elles stimulent aussi l’immunité.

Choisissez un baume pour les lèvres à la propolis car cette substance augmente le taux de guérison de l’herpès.  Si le bouton est déjà formé, choisissez des actifs qui accélèrent la cicatrisation :

  • Le miel est un formidable cicatrisant et un bon antiseptique : privilégiez un miel artisanal pour recouvrir le bouton. Gardez une quinzaine de minutes et renouvelez 3 à 4 fois par jour.
  • Le gel d’aloe vera a un excellent pouvoir régénérant de la peau et des muqueuses : appliquez une noisette sur le bouton 6 à 8 fois par jour jusqu’à guérison complète.
  • L’huile essentielle de lavande aspic est réparatrice, vous pouvez préparer un petit flacon en mélangeant 3 gouttes dans 10 ml de gel d’aloe vera.

Pour éviter la transmission, lavez vous les mains souvent, ne frottez pas vos yeux, n’embrassez pas vos proches et ne grattez pas le bouton.

Herpès labial : comment éviter les récidives ?

Si une fois contracté, le virus HSV-1 ne peux être éradiqué par notre organisme, il est toutefois possible de réduire les récidives d’herpès labial. Pour ce faire, il faut stimuler ses défenses immunitaires avec des cures régulières de suppléments naturels :

  • La vitamine D pour activer les premières lignes des défenses immunitaires.
  • La vitamine C pour soutenir l’ensemble du système immunitaire et lutter contre la fatigue.
  • L’échinacée qui est essentielle pour booster les défenses avec une action antivirale démontrée contre le l’herpès.

En l'absence de traitement définitif contre l’herpès labial, quelques comportements sont aussi à adopter pour éviter les boutons de fièvre à répétition. On veillera notamment à limiter l’exposition au soleil, au froid, mais également au vent. Sachez, par ailleurs, que les états de stress et de fatigue favorisent les récidives. Le repos est donc un précieux allié.

A la survenue d'un bouton de fièvre, n'utilisez pas d'alcool pour désinfecter. "Ils irritent et entretiennent l'herpès", peut-on lire sur le site Ameli. De même pour la maquillage couvrant qui retarde la cicatrisation. 

Enfin, certains traitements peuvent favoriser la réapparition de l'herpès labial. N’hésitez donc pas à demander à votre médecin les effets induits par d’éventuels médicaments afin qu’il vous prescrive l’ordonnance la plus adaptée.

 

Par Annie Casamayou, naturopathe
et Elodie-Elsy Moreau

 

 

Source(s):

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

VITAMINE D3 OMEGA 3
0 avis
D PLANTES LABORATOIRE
HE Niaouli Bio 10 ml
0 avis
DE SAINT HILAIRE
Commentaires