Fabriquer son adoucissant maison 100 % naturel

adoucissant maison
adoucissant maison : fabriquer son assouplissant
© Stocklib
Par Claire Villard publié le
Journaliste indépendante
2961 lectures

Parmi les produits ménagers pouvant être réalisés soi-même, l’assouplissant pour le linge est l’un des plus simples et des moins coûteux. Il serait dommage de s’en priver !

Pourquoi mon linge est rêche ?

Si au sortir de votre tambour, votre linge vous semble rêche, c’est que votre eau contient une quantité importante de calcaire. On parle alors de dureté de l’eau : plus une eau est calcaire, plus elle est dite dure, et aura tendance à rendre vos textiles peu soyeux. Ce calcaire provient directement des sols que l’eau a traversés pour arriver jusqu’à votre robinet, il est donc tout à fait naturel. Seulement, il a tendance à se déposer dans les canalisations, surtout lorsque l’eau est chauffée. Lave-linge, lave-vaisselle, bouilloire et cafetière : des dépôts blancs apparaissent et peuvent endommager ces appareils.

Pour obtenir un linge plus doux, la solution consiste donc à éliminer ce calcaire, et notre meilleur allié reste le vinaigre blanc. En réalité, en utilisant du vinaigre, vous allez non seulement assouplir vos vêtements mais en plus entretenir votre machine à laver. Vous faites d’une pierre deux coups... et à moindre coût.

Oublier les parfums de synthèse

Les assouplissants disponibles en grande distribution promettent des textiles toujours plus doux et surtout toujours plus parfumés... avec des parfums de synthèse et des conservateurs parfois allergisants. Sans compter que ces odeurs très persistantes ne sont pas forcément du goût de tous. Onéreux, conditionnés en bouteilles en plastique, pas toujours utiles -si votre eau n’est que très peu calcaire, l’usage d’un adoucissant est inutile ; si vos vêtements sont en fibres synthétiques, de même-, ce sont finalement des produits à bannir sans grand scrupule. D’autant qu’on peut largement compenser par une recette maison d’une simplicité enfantine.

Adoucissant maison : la recette ultra-simple

Procurez-vous d’abord une bouteille en verre d’un litre. Ajoutez 50 cl d’eau, de préférence déminéralisée, et 50 cl de vinaigre blanc. Votre assouplissant est prêt !

Veillez à ne pas remplir complètement la bouteille afin de pouvoir mélanger son contenant avant chaque utilisation. Dans le compartiment dédié de votre lave-linge, versez, selon la dureté de votre eau, un demi-verre de votre préparation, soit entre 5 et 7cl.

Rassurez-vous, le vinaigre blanc ne laissera aucune odeur sur vos vêtements. Mais vous pouvez, si vous le souhaitez, parfumer cette recette de base à volonté.

On déconseille cependant l’utilisation des huiles essentielles, dont les senteurs ne se retrouveront pas sur le linge, surtout s’il est lavé à plus de 30°C. Qui plus est, il est nécessaire d’en ajouter une bonne dizaine de gouttes à chaque lessive, ce qui s’avère assez onéreux et surtout peut être toxique pour les nappes phréatiques. On préférera donc des plantes fraîches du jardin. Selon la saison, des pétales de rose, des feuilles de menthe, ou, plus classique, de la lavande ou du thym.
Lorsque vous avez fait votre cueillette, disposez ces aromates dans votre bouteille, et remplissez-la comme indiqué d’un mélange eau déminéralisée-vinaigre blanc. Laissez reposer deux jours, puis filtrez avant usage. Votre adoucissant se conserve à l’abri de la lumière, dans sa bouteille bien fermée, à côté de votre lessive maison.


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

VINAIGRE BLANC MÉNAGER 1 L
0 avis
MAMIE MALICE
Lessive fleurie
0 avis
Doux logis