Alzheimer : des antioxydants présents dans le sang, capables de prévenir la maladie ?

papiers blanc,puzzle, fond violet
un puzzle en forme de tête humaine
© Stocklib
Par adele ndjaki publié le
Journaliste
606 lectures

Une étude récemment publiée dans la revue “Alzheimer’s & Dementia : Diagnosis, Assessment & Disease Monitoring” (DADM) révèle le rôle des antioxydants dans la maladie d’Alzheimer.

Une nouvelle découverte sur la maladie d’Alzheimer vient d’être dévoilée : les antioxydants permettraient de prévenir la maladie. C’est en effet le constat d’une étude menée au Canada, fruit du travail de quatre chercheurs : Mohamed Raâfet Ben Khedher, Mohamed Haddad, Danielle Laurin et Charles Ramassamy. 

Ces derniers ont prélevé le sang d’hommes et femmes volontaires âgés de 65 ans. Tous porteurs d’un gène fréquemment présent chez les patients atteints d’Alzheimer (l’Apolipoprotéine E soit l’APOE4), ces individus ont été sélectionnés au hasard dans plusieurs provinces canadiennes. Le but des scientifiques était de mesurer les niveaux d’oxydation de chaque participant. 

Leur constat : "des marqueurs oxydatifs, connus pour être impliqués dans la maladie d’Alzheimer subissent une hausse jusqu’à cinq ans avant le début de la maladie". Conclusion : les instabilités entre l’oxydation et les antioxydants dans le sang ne seraient pas une conséquence de la maladie mais plutôt un indicateur précoce. 

Or, ce phénomène pourrait bien être comblé par la nutrition.  Le professeur Charles Ramassamy préconise en effet la consommation de fruits et légumes. Ces aliments "permettent de maintenir un équilibre entre l’oxydation et les antioxydants dans toutes les cellules de l’organisme"

Alzheimer : prévention de la maladie à l’heure actuelle 

Plus de 500 000 Canadiens seraient touchés par la maladie d’Alzheimer. En France, 225 000 nouveaux cas seraient recensés chaque année. Pour prévenir et ralentir les effets de la maladie, plusieurs actions sont établies. Comme l’a fait remarquer le professeur Charles Ramassamy, une alimentation saine (fruits, légumes...) reste l’une des clés en matière de prévention.

Ne l’oublions pas, cette pathologie dégénérative touchant principalement le cerveau, il est primodial de le booster ! Apprendre les paroles d’une chanson, faire des calculs de tête, lire un livre… Ces activités vous permettront de travailler la mémoire. Pour en voir les résultats, vous devez régulièrement les pratiquer. En outre, le sport est également un bon moyen de prévenir la maladie. La marche, le vélo, la course à pied en autres pourraient lutter contre l’apparition de cette maladie. 

Malgré tout, restez vigilant. De multiples études ont démontré que "les chocs, même minimes, répétés, en particulier au niveau de la tête, peuvent favoriser l’apparition de maladies neurodégénératives dont la maladie d’Alzheimer" selon la Fondation Recherche Alzheimer. Il est également important de ne pas faire l’impasse sur les liens sociaux : ces interactions permettraient de neutraliser plus longtemps les lésions causées par la maladie d’Alzheimer. 

 

 

 

Source(s):