Les 5 huiles essentielles pour l’automne incontournables !

Les 5 huiles essentielles pour l’automne incontournables !
Par Thomas Louis publié le
Journaliste indépendant
1174 lectures

L’aromathérapie fait pleinement partie de ces piliers sur lesquels on peut se reposer de façon régulière, mais aussi plus ponctuellement. En cas de changement de saison, les huiles essentielles sont typiquement des alliées de taille pour maintenir notre capital bien-être à son plus haut niveau. En automne, par exemple ? Dépression saisonnière, petite fatigue, premières toux, voici cinq huiles essentielles incontournables pour affronter les désagréments de la saison automnale !

L’huile essentielle de Ravintsara

Le Ravintsara est un arbre originaire d’Asie, dont les feuilles possèdent plus d’une corde à leur arc lorsque l’automne s’installe. À titre préventif, l’huile essentielle de Ravintsara est particulièrement efficace pour renforcer les défenses immunitaires, mais pas seulement !

Seul ou en synergie avec d’autres huiles essentielles, le Ravintsara possède des propriétés antivirales, antibactériennes, expectorantes, mais aussi relaxantes. Dans cette perspective, on peut l’utiliser pour se prémunir d’une période d’anxiété, ou dans un moment où le corps doit s’adapter à certains changements. L’huile essentielle s’utilise pour contribuer au renforcement de l’immunité, tout comme pour stimuler l’appareil respiratoire. Une huile essentielle polyvalente, qui, en automne, ne manquera pas de trouver son utilité au quotidien !

On utilise l’huile essentielle de Ravintsara aussi bien par voie orale que cutanée (en massage sur la poitrine ou les poignets), en diffusion, et même en inhalation (pour dégager les voies nasales).

Comme toutes les huiles essentielles, des précautions sont à prendre avant de l’utiliser. En premier lieu, il est toujours bon de la tester dans le creux du coude avant de l’utiliser. Cela permet de constater une potentielle allergie. De plus, le Ravintsara n’est pas destiné aux enfants de moins de six ans, ainsi qu'aux femmes enceintes et aux personnes asthmatiques.

Avec une telle arme, l’automne devrait se passer de la plus belle des façons !

L’huile essentielle d’épinette noire

Si on l’associe parfois au Ravintsara pour en décupler les bienfaits, l’huile essentielle d’épinette noire peut tout à fait être utilisée seule. Grippe, dépression saisonnière, fatigue passagère, tous ces petits maux automnaux sont autant de difficultés que cette pépite promet de contrer. En effet, véritable stimulante naturelle, l’huile essentielle d’épinette noire provient directement d’un type d’épicéa canadien dont on a utilisé les aiguilles pour en tirer le meilleur.

L’huile essentielle possède ainsi cette propriété tonifiante, que l’on relie directement aux besoins d’un changement de saison. En appliquant une goutte dans une cuillère de miel chaque jour, la fin d’année sera tonique ou ne sera pas ! Car oui, l’huile essentielle d’épinette noire stimule le rôle de la cortisone dans l'organisme, et permet de gagner en tonus.

On a également coutume de lui associer un vrai pouvoir pour assainir et purifier. C’est la raison pour laquelle il est possible de l’utiliser en diffusion, pour des voies respiratoires flambantes neuves, ou presque !

Enfin, l’épinette noire est connue pour son action directe sur les reins. Une vraie source d’énergie vitale, qui peut être soutenue en appliquant une ou deux gouttes d’huile essentielle (mélangée à de l’huile végétale) dans le bas du dos. Une sorte de petit massage, et un vrai moment pour soi, qui promet d’éviter les grandes fatigues.

L’huile essentielle d’épinette noire est déconseillée aux enfants de moins de 12 ans (sauf indication contraire d’un spécialiste), ainsi qu’aux femmes enceintes. De plus, en usage externe, ce produit peut provoquer des irritations sur certaines peaux. L’idéal reste de le tester en amont !

L’huile essentielle de petit grain bigarade

Avec son odeur d’agrume incomparable, l’huile essentielle de petit grain bigarade fait partie des indispensables de l’automne. Et pour cause : sa polyvalence en fait une alliée aussi bien pour contrer la dépression saisonnière que pour se sentir en harmonie avec soi-même.

En diffusion, elle sait trouver sa place au sein de n’importe quel foyer, tandis que dans un bain, elle permet de se relaxer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Dans le cas d’un changement de saison, l’huile essentielle de petit graine bigarade est également intéressante pour la peau et les cheveux puisqu’elle possède des propriétés régulatrices.

Toutefois, c’est vraiment dans la lutte contre le stress et la détente musculaire qu’elle se distingue. Si elle est très efficace en diffusion, l’huile essentielle de petit grain bigarade peut également être utilisée en massage (mélangée à une huile végétale) sur les poignets.

Enfin, comme bon nombre d’huiles essentielles, on la déconseille aux enfants en bas âge, ainsi qu’aux femmes enceintes. Automne ou pas, les huiles essentielles restent des produits très concentrés !

L’huile essentielle de lédon du Groenland  

Tout droit venu du Canada, le lédon du Groenland, également appelé « thé du labrador », est une plante particulièrement efficace pour prévenir les maux de l’automne. À la fois détoxifiantes et apaisante, elle possède un effet connu et reconnu sur le foie, ce qui la rend très prisée lors des changements de saison.

En effet, pour une détox hépatique, l’huile essentielle de lédon du Groenland permet de régénérer les cellules, et de stimuler l’organisme et le fonctionnement du foie, notamment en voie cutanée. Bien évidemment, il convient de toujours la diluer dans de l’huile végétale. Avec un tel mélange, il est alors possible de masser les reins, mais aussi les lombaires, ou encore le périmètre hépatique.

Et lorsqu’on sait que le foie a pour rôle de traiter les nutriments que notre corps ingère et de trier les substances indésirables, on comprend mieux pourquoi en prendre soin est capital. Malgré sa rareté et son prix parfois rebutant, l’huile essentielle de lédon du Groenland a donc toutes ses chances pour figurer dans une salle de bain d’automne.

À noter qu’on la déconseille aux enfants de moins de six ans, ainsi qu’aux femmes enceintes, allaitantes, et aux personnes qui utilisent des anticoagulants. L’huile essentielle de lédon du Groenland ne doit pas être utilisée de façon prolongée, mais plus occasionnellement. Juste avant l’hiver, par exemple ?


La sélection de produits bio BIO A LA UNE :