Les crèmes solaires bio à adopter cet été

Par Cécilia Ouibrahim publié le
6031 lectures

A la plage, à la piscine ou même en ville, l’exposition au soleil agresse la peau, accélère le vieillissement cutané et augmente le risque de cancer. Pour profiter de ses rayons et bronzer en toute sécurité, il est important de bien choisir sa protection solaire. Voici une sélection de 7 crèmes solaires bio indispensables dans sa valise !

Dès 2021, certaines crèmes solaires, polluant les océans, seront interdites à Hawaï. Les marques bio choisissent de bannir les produits toxiques et filtres chimiques en optant plutôt pour des produits naturels pour protéger la peau des rayons UV. Néanmoins, si quelques marques utilisent encore des nanoparticules, nous vous proposons une sélection de produits sans particules utrafines de dioxyde de titane.   Quel que soit votre type de peau ou votre activité phare pour les vacances, notre petite sélection saura donc vous séduire !

Liquidez les crèmes conventionnelles ! 

Les produits de la cosmétique conventionnelle sont constitués en grande partie de dérivés de synthèse issus de la pétrochimie. Destinés à agir sur le parfum, la texture ou la couleur, ces éléments chimiques peuvent s’avérer nocifs. La cosmétique bio, contenant  beaucoup moins de produits de synthèse, s’avère moins allergisante et irritante. C’est ainsi que les peaux les plus sensibles et intolérantes trouvent leur bonheur parmi ces soins protecteurs. Certifiées naturelles sous le label COSMEBIO, les crèmes solaires bio doivent répondre à des critères stricts : contenir au moins  95 %  d’ingrédients actifs d’origine naturelle. Certains produits sont également certifiés par ECOCERT Greenlife (qui garantit des produits sans nanoparticules et respectueux de l'environnement) selon le référentiel disponible sur cosmetiques.ecocert.com.

Quel indice de protection pour ma peau ? 

Toujours très en vogue en période estivale, le bronzage est avant tout la réponse de la peau à l’agression des UVB du soleil. En pénétrant la peau, les rayons endommagent l’ADN des cellules qui, en se défendant, produisent des mélanocytes et donnent une couleur plus foncée. 
Quelques éléments de repères : pour les peaux laiteuses, les cheveux roux et les enfants, il faut opter pour un indice 30 minimum (l’indice 50 étant plus sûr). L’indice 30 est également recommandé pour les peaux claires sauf en cas d’exposition modérée où un indice 20 peut largement suffire. Si les peaux mates ont tendance à faire l’impasse, il demeure cependant très important de se protéger des rayons UV. Les plus foncés peuvent donc se contenter d’un indice de protection 20 pour les premiers jours puis s’appliquer une protection solaire avec un indice 15 pour finir les vacances avec un sublime teint hâlé.

Commentaires