5 bonnes raisons de faire des câlins cet été

Par bioalaune publié le
7364 lectures

L’été, c’est la saison la plus coquine de l’année : tenues légères, nuit de fête, chaleur torride... Une ambiance estivale propice au rencontre et aux câlins. Aucune raison de s’en priver, c’est bon pour la santé !

35% des français ont déclaré vouloir autant de rapports sexuels que de repas cet été, soit 3 par jour. Or, si on connait déjà les bienfaits du sexe sur la santé psychologique, on connait moins les vertus physiologiques d’une activité sexuelle épanouie et régulière sur le long terme.

Voilà 5 bonnes raisons de tomber la chemise cet été :

1) Le sexe améliore les défenses immunitaires. Une équipe de scientifique a voulu mesurer l’impact des rapports sexuels sur notre système immunitaire. Ils ont mesuré le taux d’Immunoglobuline A sur un groupe de 112 étudiants : ceux qui avaient des rapports sexuels une à deux fois par semaine présentaient un taux d’Immunoglobuline A plus élevé que les autres. En effet, lorsqu’on s’adonne au plaisir de la chair, notre cerveau sécrète deux hormones liées à la sensation de bien-être : la dopamine et la sérotonine. Or, qui dit moral au top, dit système immunitaire renforcé.

2) Le sexe prévient le cancer du sein. Si à première vue, on ne comprend pas le rapport entre les deux, il existe bel et bien : il se nomme ocytocine. L’ocytocine, c’est l’hormone sécrétée par le mamelon lorsque ce dernier est stimulé, mais aussi au moment de l’orgasme. Elle protégerait la poitrine et limiterait les risques de développer un cancer du sein. Cette théorie, développé par le Docteur Saldmann dans son ouvrage “La vie et le temps, les nouveaux boucliers anti-âge” n’est pour le moment qu’hypothétique. Mais ça ne coûte rien d’essayer.

3) Le sexe booste la confiance en soi. La confiance en soi, élément déterminant pour mener une vie heureuse et être bien dans ses baskets. Certains en ont un peu trop, d’autres en manque cruellement... Pour les derniers, il existe une solution, et elle a l’avantage d’être à portée de main. En effet, plus on fait l’amour, plus on se sent bien. On est à l’aise dans son corps, le sexe permettant de “parvenir à un épanouissement et à un enrichissement de sa personnalité, à communiquer et à aimer”. Et c’est l’Organisation Mondiale de la Santé qui le dit.

4)Le sexe allonge l’espérance de vie. Faire l’amour 3 fois par semaine permettrait d’allonger l’espérance de vie de 10 ans. Pratiquer une activité sexuelle régulière permet en premier lieu de diminuer le stress, responsable de nombreuses maladies cardio-vasculaires. Un peu comme un petit quart d’heure de jogging ou de fitness, le sexe fait aussi travailler le cœur : en plein ébat, le cœur accélère, et on passe de 75 pulsation par minute à 100 voire 180 en moyenne. Ainsi les graisses sont moins susceptibles de s’accumuler dans les artères. Et ce n’est pas tout, d’après le British Medical Journal, les personnes ayant une vie sexuelle satisfaisante seraient moins touchées par le diabète et l’hypertension. Que des bonnes nouvelles.

5) Le sexe lutte contre l’insomnie. L’insomnie est un mal qui touche près de 15% de la population française. Pour enrayer ce problème qui peut devenir très handicapant au fil du temps, il existe bien sûr des alternatives naturelles aux somnifères : tisanes, comprimés à base de plantes... Et pourquoi ne pas essayer un petit câlin pour trouver les bras de Morphée? Lors d’un rapport sexuel, certaines hormones comme l’ocytocine (encore elle) sont sécrétées et permettent un relâchement du corps et de l’esprit, ce qui favorise l’endormissement.

Rédaction : Justine Chrisment

 

 

Commentaires