Comment les myrtilles et le vin rouge peuvent booster votre vie sexuelle

femme en tenue en satin rouge buvant un verre de vinrouge
Comment les myrtilles et le vin rouge peuvent booster votre vie sexuelle
Par Manon Laplace publié le
3465 lectures

Les myrtilles et le vin rouge pourraient bien encourager notre libido. C'est ce qu'affirme une récente étude menée par des universités américaine et britannique selon lesquelles ces aliments réduiraient les risques de troubles de l'érection.

De la cuisine à la chambre, il n’y a qu’un pas. C’est ce que vient confirmer une récente étude publiée le 13 janvier 2016 dans l’American Journal of Clinical Nutrition selon laquelle le vin rouge (à consommer avec modération) et les myrtilles seraient bénéfiques pour notre vie sexuelle.

Moins de risques de troubles érectiles

Selon les chercheurs de l’Université d’East Anglia en Angleterre et d’Harvard aux État-Unis qui ont mené les recherches, ces aliments réduiraient de 14% les risques de troubles de l’érection du fait de leur richesse en flavonoïdes, des antioxidants que l’on retrouve principalement dans les aliments de couleur rouge ou pourpre.

« Nous savions déjà que des apports suffisants en produits riches en flavonoïdes pouvaient réduire les risques de pathologies telles que le diabète ou les maladies cardiovasculaires. Ceci est la première étude qui se penche sur le lien entre flavonoïdes et troubles érectiles, qui concernent jusqu’à la moitié des hommes adultes et âgés », explique le professeur Aedin Cassidy qui a dirigé les recherches.

Des fruits rouges et du sport

Pour mettre toutes les chances du côté de sa vie intime, on privilégie donc les aliments d’origine végétale et les boissons à base de fruits, de légumes ou d’herbes. Quelques portions par semaine suffisent pour favoriser l’érection. « Les meilleurs sources en [ flavonoïdes ] présentes sur le marché américain sont les fraises, les myrtilles, le vin rouge, les pommes, les poires et les agrumes », précise le professeur Cassidy.

Menés sur plus de 50 000 hommes adultes, les travaux de recherche se sont ouverts en 1986 et se sont concentrés sur des cobayes en bonne santé. L’étude montre également qu’en plus de la consommation d’antioxydants, les hommes qui pratiquaient une activité physique présentaient moins de risques de dysfonctionnements érectiles. Et les chercheurs d’ajouter : « Les hommes sujets aux problèmes d’érection ont tout a gagner à choisir un mode de vie sain, comme faire davantage d’exercice et avoir un régime alimentaire adéquat - ce qui sera également largement bénéfique à leur santé cardiovasculaire sur le long terme. »


La rédaction vous propose une sélection de produits à base de myrtilles bio et de vin rouge

Commentaires