Étude : le manque de soleil serait aussi dangereux que le tabac

une homme assis sur un banc dans un tunnel se tient la tête
Étude : le manque de soleil serait aussi dangereux que le tabac
Par Elodie Sillaro publié le
6733 lectures

Selon une nouvelle étude, manquer de soleil pourrait diminuer l’espérance de vie au même titre que fumer des cigarettes. Profitons des beaux jours pour faire le plein de vitamine D !

Le soleil augmenterait l’espérance de vie

Une étude publiée dans le Journal of Internal Medicine a mis en valeur le lien entre l’exposition au soleil et le facteur de risque de mortalité toutes causes confondues. Pendant près de 20 ans, les chercheurs ont suivi plus de 29 000 femmes suédoises recrutées pour l’étude entre 1990 et 1992. Résultat : les femmes s’exposant souvent au soleil avaient moins de risque de mortalité (toutes causes confondues sauf pour les cancers) que les femmes qui ont évité le soleil. Elles avaient aussi moins de chance d’avoir une maladie cardio-vasculaire. Selon les auteurs, les décès liés à un cancer étaient dus au fait que les femmes qui s’exposaient au soleil vivaient plus longtemps. L’âge étant le premier facteur de cancer, elles avaient donc plus de chance d’en développer un.

Plus surprenant, les non-fumeuses qui avaient évité le soleil avaient une espérance de vie semblable aux fumeuses qui s’exposaient au soleil. Or, cette analyse est issue d’une simple étude d’observation et ne permet pas de conclure un lien de cause à effet. Rappelons qu’elle est également basée sur la population féminine suédoise, située dans un pays très au Nord, et qui doit se supplémenter en vitamine D (complément alimentaire, poisson gras, aliments enrichis en vitamine D). La mélatonine (hormone du sommeil) pourrait aussi avoir son importance pour le sommeil, l’humeur et la vitalité (et donc l’espérance de vie).

Les bienfaits de la vitamine D

La vitamine D est une vitamine essentielle et pourtant, elle n’est pas si facile à se procurer. Elle se synthétise à partir des rayons du soleil (UVB) qui se font rare l’hiver. Elle a pour fonction d’augmenter la capacité d’absorption de l’intestin du calcium (bon pour les os, cartilage et dents) et du phosphore (bon pour les os et le système nerveux). Les personnes ayant des carences en vitamine D sont plus exposées au risque d’ostéoporose et pourrait être également plus touchées par la dépression que les autres.

Où trouver la vitamine D ?

Sachant que le soleil comble 80 à 90 % de nos besoins en vitamines D, l’OMS recommande de s’exposer 5 à 15 minutes, 2 à 3  fois par semaine au cours des mois d’été. Cette exposition suffit pour conserver des concentrations de vitamine D satisfaisantes. Les poissons gras (hareng, saumon, sardine, maquereau) et la spiruline sont aussi riches en vitamine D.
 

Commentaires