Les habitants de ce quartier allemand paient le loyer le plus bas du monde

Les habitants de ce quartier allemand paient le loyer le plus bas du monde
Les habitants de ce quartier allemand paient le loyer le plus bas du monde
Par Elodie Sillaro publié le
9426 lectures

Alors que le loyer peut représenter la moitié des dépenses mensuelles d’un citoyen, dans un village allemand, les habitants du quartier de Fuggerei paient 0.88€ par an pour disposer d’une petite maison jaune.

Il n’est pas toujours facile d’accéder à la propriété tandis que les loyers des logements, eux, sont élevés et représentent parfois plus de la moitié des salaires des citoyens. À Augsbourg, en Allemagne, un petit quartier allemand résiste encore et toujours à l’envolée des loyers. Cela se passe dans le quartier de La Fuggerei, dans le plus vieil ensemble de logements sociaux du monde qui existe désormais depuis plus de 500 ans.

Un loyer annuel de 0.88€ depuis le XVIe siècle

Créé en Allemagne par Jacob Fugger dit “le Riche”, La Fuggerei continue de fonctionner d’après la charte de fondation de 1521. Les résidents continuent de payer aux fondations princières et comtales des Fugger un loyer annuel d’un florin rhénan, c'est-à-dire l’équivalent de 88 centimes d’euros. Cette petite cité dans la cité se compose de 67 bâtiments avec 140 appartements identiques, habités par 150 catholiques d’Augsbourg dans le besoin.

Pour ce prix, chacun dispose d’une petite maison mitoyenne de 60m2 comprenant deux petites pièces avec un étage. Les logements au rez-de-chaussée disposent d'un jardin et ceux à l'étage d'un grenier.

Un véritable exemple de cité sociale

A ce jour, les personnes à faibles revenus peuvent vivre dans le Fuggerei pour un loyer annuel de base de 88 cents et trois prières quotidiennes. Les critères d’admission sont toujours les mêmes : il faut avoir vécu au moins deux ans à Augsbourg et être dans le besoin. Située à proximité du centre-ville d’Augsbourg, la petite ville dans la ville dispose de sa propre église, de deux musées et d’un bâtiment administratif. Elle est entourée d’un mur et ses portes sont fermées la nuit. Pour l’époque, l’infrastructure de la Fuggerei était avant-gardiste et moderne : une disposition linéaire des bâtiments, des chemins et des espaces publics. Aujourd’hui, lorsqu’on se promène dans la vieille cité, on a le sentiment d’un espace idyllique et bien ordonné.

Il est possible de visiter la Fuggerei, il suffit de payer l'entrée afin de participer aux frais d'entretien des bâtiments. Les visiteurs peuvent effectuer un fascinant voyage à travers l’histoire en visitant une maison du XVIe siècle et un logement moderne, montrant comment les habitants vivent aujourd'hui dans la Fuggerei.

©: Fugger

Commentaires