Zéro Déchet: fabriquez votre cire à épiler comestible

Zéro Déchet: fabriquez votre cire à épiler comestible
Zéro Déchet: fabriquez votre cire à épiler comestible
Par Juliette Labracherie publié le
2603 lectures

Oubliée pendant longtemps, la cire à épiler comestible est une recette de grand-mère qui revient dans toutes les salles de bain. En plus d’être un allié du zéro déchet, elle hydrate et nourrit notre peau. Consommée tiède, elle apporte vitamines et minéraux à l’organisme.

Si vous êtes une adepte du zéro déchet, vous vous êtes peut-être déjà demandé quelle était la meilleure solution pour s’épiler. Le rasoir, qu’il soit électrique ou en inox, n’est pas la bonne option si vous souhaitez prendre soin de votre peau. Grâce à la cire à épiler comestible, découvrez une alternative écologique et zéro déchet qui chérit également vos jambes.

Une vieille tradition

La cire à épiler comestible se différencie de la cire orientale ou des recettes maison à base de miel. Il faut remonter aux temps difficiles de la Première Guerre mondiale. Ingérer des poils était réputé comme bénéfiques pour la santé. Une anecdote raconte aussi que les femmes de soldats récoltaient quelques poils de moustache de leur époux et les mangeaient avant qu’ils partent au front. La croyance populaire disait que le poil était porteur de chance. Pas d'inquiétude en revanche : aujourd'hui, vous pouvez utiliser vos poils plutôt que ceux d'une moustache. 

Comment la préparer ?

Pour préparer votre recette de cire à épiler, mélangez deux verres de sucre en poudre avec le jus d’une moitié de citron. Ajoutez deux cuillères à soupe de miel et un peu d’eau. Mélangez et faites caraméliser le tout à feu doux. N’oubliez pas de remuer pour éviter qu’il n’attache à la casserole. Il est conseillé aussi d‘étaler le mélange sur une surface plane pour le faire refroidir.

Une fois votre texture préparée, malaxez-la et formez une pâte assez collante pour qu’elle adhère à votre peau. Épilez-vous en appliquant votre cire sur peau sèche et nettoyée. Ensuite, gardez la cire usagée et faites la réchauffer de nouveau. Il vous faudra 10 à 15 minutes à feu doux pour obtenir la texture qu’il vous faut, similaire à celle du miel liquide. Les poils étant bien collés et incorporés dans la pâte, vous n’aurez pas cette sensation de poils dans la bouche ou dans les dents.

Une cire riche en magnésium

Outre cette croyance populaire, le poil contient de nombreux bienfaits bénéfiques sur notre santé. Son bulbe est rempli de cellules actives riches en magnésium. Les poils cuits contiennent aussi une forte teneur en vitamines B qui renforcent votre métabolisme et réduit la fatigue et le stress. Faites alors le plein d’énergie avec un bol de cire à épiler usagée, mais attention : ne le faite que lorsqu'il s'agit d'un poisson d'avril ! 

Commentaires