Olive, colza, tournesol… Quelle huile bio choisir ?

Olive, colza, tournesol… Quelle huile bio choisir ?
Olive, colza, tournesol… Quelle huile bio choisir ?
Par Olivia Cheval publié le
1614 lectures

Stop aux idées reçues ! En bio, les huiles végétales ne sont pas uniquement l’huile d’olive et de tournesol ! Les rayons bio offrent en effet un large choix d’huiles : sésame, colza, noix, chanvre… Parmi toutes ces huiles, comment faire son choix, selon leur utilisation et leurs apports nutritionnels ? On vous dit tout.

Indispensables dans la cuisine, les huiles végétales bio regorgent de bienfaits, permettent de répondre à nos apports nutritionnels et de faire le plein de santé ! Composées à 100% de lipides, les huiles végétales se différencient par la nature des acides gras qui la composent : acides gras saturés, mono-insaturés et poly-insaturés. Chaque huile végétale bio ayant des teneurs différentes, l’idéal est de les varier pour bénéficier de l’ensemble de leurs atouts.

L’huile d’olive bio

Composée à 75% d’acides gras mono-insaturés, l’huile d’olive est l’huile santé par excellence ! Riche en vitamines A et B et en minéraux (calcium, fer, phosphore…), elle est réputée pour ses atouts contre le vieillissement cellulaire, le mauvais cholestérol et les troubles cardio-vasculaires. Pour combler son manque d’oméga-3, on l’alternera avec de l’huile de noix ou de colza. Elle s’utilise aussi bien à froid qu’en cuisson.

L’huile de colza

Obtenue à partir des graines de colza, l’huile de colza a une place de choix en cuisine. Elle contient 7 % d’acides gras saturés, 64 % d’oméga-9, 15 à 17 % d’oméga-6, 8 à 10 % d’oméga-3 et de la vitamine E. L’huile de colza est un allié santé indéniable contre les maladies cardio-vasculaires, Alzheimer et le mauvais cholestérol. On l’utilise à froid, en assaisonnement.

L’huile de chanvre

Issue des graines de chanvre, l’huile de chanvre renferme une bonne teneur en oméga-3 et de la vitamine B1. Idéale à froid, elle remplace aisément l’huile de lin ou de cameline. Et joue un rôle préventif sur les maladies cardio-vasculaires.

L’huile de sésame

Extraite des graines de sésame, l’huile de sésame est majoritairement composée d’acides gras insaturés. Elle est également très riche en vitamines (E et B) et en sels minéraux. Ses antioxydants permettent de renforcer les membranes cellulaires, tout en luttant contre le mauvais cholestérol et l’hypertension. Vu sa faible teneur en oméga-3, on alternera son utilisation avec de l’huile de noix ou de colza.

L’huile de noix

L’huile vierge de noix a des qualités nutritionnelles uniques : riche en acides gras poly-insaturés, en vitamine B6, en fer et en magnésium. Hypocholestérolémiante, elle permet de lutter contre l’hypertension et l’inflammation, elle protège également les artères. Elle s’utilise principalement crue pour ne pas perdre ses valeurs nutritives.

L’huile de cameline

Également appelée « sésame d’Allemagne » ou « petit lin », l’huile de cameline est extraite des graines de la cameline, plante de la famille des crucifères. Extrêmement riche en oméga-3 (elle en contient 4 fois plus que l’huile de colza !) et en vitamine E, elle permet de lutter contre les maladies cardio-vasculaires et l’inflammation. Elle ne s’utilise qu’à froid.

Pour vous permettre d’y voir plus clair, nous avons répertorié différentes huiles dans cette infographie

 


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires