Vitamine K, bonnes graisses et sport : trio gagnant contre l’arthrose ?

Vitamine K, bonnes graisses et sport : trio gagnant contre l’arthrose ?
Vitamine K, bonnes graisses et sport : trio gagnant contre l’arthrose ?
Par Cécilia Ouibrahim publié le
3731 lectures

Une récente étude britannique a démontré qu’une bonne alimentation associée à une activité physique régulière pourraient diminuer de manière significative les douleurs articulaires liées à l’arthrose.

Publiée dans la revue Rheumatology, l’étude menée par l’Université de Surrey (Angleterre) a prouvé qu’il serait possible de réduire les facteurs de l’arthrose. L’analyse s’appuie sur les résultats de 68 enquêtes antérieures concernant l’influence de l’alimentation sur les douleurs de cette maladie chronique. L’étude observe qu’une alimentation riche en vitamine K et en acides gras essentiels peuvent assouplir les articulations, lutter contre l’inflammation et diminuer les douleurs de l’arthrose. Les scientifiques conseillent vivement aux patients de s’alimenter sainement et de pratiquer une activité physique quotidienne.

Privilégier les bonnes graisses

Près de 10 millions de personnes souffrent d’arthrose en France. Si dans certains cas, cette maladie est héréditaire, l’arthrose peut être dûe à l’âge, au surpoids ou à une mauvaise alimentation. Les résultats des analyses ont révélé que les bonnes graisses pouvaient lutter contre l’arthrose. Les scientifiques conseillent donc de consommer de l’huile de poisson à faible dose en complément alimentaire. Sa contenance en acides gras essentiels (oméga-3, 6 et 9) soulagerait les douleurs articulaires et aiderait à améliorer la santé cardiovasculaire des patients souffrant d’arthrose.
Attention, consommés en excès, les oméga-6 peuvent causer une inflammation. Au contraire, d’autres graisses polyinsaturées, les oméga-3, permettent de lutter contre ce phénomène. Il faut donc parvenir à équilibrer son alimentation en oméga-3 et en oméga-6. Noix, graines de lin, poissons gras (maquereau, saumon) et huile de colza, issus de l’agriculture biologique, ont de véritables fonctions anti-inflammatoires. En revanche, maïs et huiles de tournesol sont à éviter car ils contiennent trop d’oméga-6.

"Nous sommes ce que nous mangeons et il est important que nous ayons la bonne quantité de nutriments de notre alimentation pour nous assurer que nos systèmes corporels fonctionnent comme ils le devraient", a déclaré Margaret Rayman, professeure de médecine nutritionnelle à l'Université de Surrey.

La vitamine K : véritable remède pour les douleurs articulaires 

Les fruits et légumes regorgent de vitamines et minéraux et vitamines, essentiels pour une bonne santé osseuse. Les antioxydants qu’ils contiennent neutralisent les radicaux libres, associés aux phénomènes inflammatoires et douloureux. 
Les chercheurs britanniques ont également constaté que la vitamine K favorise la croissance et la réparation osseuse et diminue considérablement le risque d’arthrose.
Il est recommandé d’inviter agrumes, baies et fruits rouges dans vos assiettes, excellentes sources en antioxydants. Côté légumes, il faut privilégier les crucifères (brocoli, chou-fleur, chou-rave, radis, navet, rutabaga, etc.), très riches en vitamines C et K et qui garantissent une protection efficace contre le rhumatisme et l’arthrose.
La vitamine K est également présente dans les légumes verts tels que les asperges, les épinards et le persil. 
Essentielle au bon fonctionnement des protéines vitamine-K-dépendantes (VKDs) présentes dans les os et le cartilage, la vitamine K est donc un véritable remède.

Associer une alimentation saine à de l’exercice physique régulier

Ali Mobasheri, professeur de physiologie musculo-squelettique à l'Université du Surrey, alerte également sur l’importance d’associer une alimentation saine à une activité sportive quotidienne, réduisant les douleurs et protégeant la santé des articulations. 

"Le mode de vie devrait également être pris en compte lorsque l'on tente de réduire la douleur de l'arthrose. Les patients ne peuvent pas s'attendre à des miracles avec des interventions diététiques s'ils sont en surpoids", prévient le spécialiste.

Aussi, les scientifiques se sont aperçus que la perte de poids des patients obèses ou en surpoids grâce au sport apaisait les maux causés par l’arthrose. En effet, les personnes souffrant d’obésité ou de surpoids sont plus susceptibles de développer cette affection. 
Adopter un mode de vie sain en combinant exercice physique et régime alimentaire riche en acides gras insaturés semble être la meilleure approche pour lutter contre cette maladie chronique sachant qu’il n’existe aujourd’hui aucun traitement pour la soigner.

Sources :
The MD Magazine Rheumatology

 

Découvrez notre sélection de compléments alimentaires de vitamine K issus de notre guide produits.


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires