Continuer ou non à vendre des produits à base d’huile de palme : le référendum de Greenweez

huile de palme
Continuer ou non à vendre des produits à base d’huile de palme : le référendum de Greenweez
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
1127 lectures

Participez au sondage de Greenweez pour donner votre avis sur l’huile de palme. Aimeriez-vous que l’enseigne devienne le premier e-shop bio à ne plus vendre de produits qui contiennent cette matière controversée ?

La semaine dernière, la vidéo d’un orang-outang tentant de faire face à un bulldozer a secoué la toile, rappelant, une nouvelle fois, le désastre de l’industrie de l’huile de palme. Chaque année, entre 40 et 50 millions de tonnes d’huile de palme conventionnelle sont produites, principalement en Indonésie et en Malaisie conduisant à une véritable catastrophe environnementale. En effet, les forêts sont détruites pour laisser place à une monoculture de palmiers à huile. Résultat : la biodiversité est mise en péril, et plusieurs espèces se voient menacées d’extinction.   

Que penser de l’huile de palme bio ?

Parallèlement à ces pratiques intensives, une production d’huile de palme biologique s’est progressivement développée en Colombie et au Ghana. Celle-ci représente 12 millions de tonnes annuelles. Comme Greenweez l’indique dans un article, si l’huile de palme hydrogénée (ayant subi un traitement chimique) est néfaste pour la santé, du fait des acides gras trans qu’elle contient, l’huile de palme vierge possède des vertus antioxydante. Sa teneur en vitamine A est 15 fois supérieure à celle de la carotte par exemple. Ainsi, elle joue un "rôle primordial dans le renouvellement des cellules et dans les défenses immunitaires ".

"Finalement, comme de nombreuses plantes, on se rend compte que ce n’est pas le végétal lui-même qui est mauvais mais l’usage qui en est fait, son exploitation et les procédés industriels qui en découlent", souligne l'enseigne. 

Greenweez en appelle aux consommateurs

Rappelons que l'huile de palme hydrogénée peut être utilisée dans les cosmétiques et dans les produits ménagers bio et non bio. Alors que faire ? Continuer à acheter des produits qui en contiennent, même si elle est estampillée bio. Greenweez a décidé de solliciter sa communauté. L’enseigne du bio, n°1 en ligne, doit-elle devenir la première à ne plus commercialiser des produits à base d'huile de palme ?

Donnez votre opinion et votez. N’hésitez pas à partager car tous les avis comptent !
Retrouvez également le dossier complet de notre partenaire Greenweez sur son site.

Chargement...

Commentaires