Les 7 bienfaits enchanteurs de la musique

Les 7 bienfaits enchanteurs de la musique
Les bienfaits de la musique
Par Cécilia Ouibrahim publié le
579 lectures

La musique n’est pas seulement agréable à écouter. Elle procure de nombreux bienfaits sur l’humeur mais aussi sur la santé. Remède anti-douleur ou moyen participant au développement des capacités cognitives, on vous dit tout sur les propriétés du 4e art !

Rythmes, nuances et fréquences… la musique nous berce depuis la Préhistoire ! Forme d’expression artistique, symbole traditionnel, et parfois même associée à la science, le 4e art parle à tout le monde. A l’occasion de la Fête de la Musique, célébrée le 21 juin, voici 7 de ses nombreux bienfaits.

1. Les bienfaits de la musique chez les bébés 

La musique a mille et une vertus et cela commence dès l’enfance, voire même à la naissance. Le nourrisson peut reconnaître les morceaux que sa mère a écouté en boucle durant sa grossesse. La musique qu’il perçoit lui confère une sensation de sécurité. 
Une étude, menée en 2015, à Montréal, auprès d’une trentaine de bébés âgés de 6 à 9 mois, a également démontré la manière dont la musique rassurait les bébés. Les chercheurs ont constaté que les nouveaux-nés restaient détendus durant 4 minutes au son d’une parole adulte contre 9 minutes à l’écoute d’une chanson enfantine, excellent outil pour lui apprendre à gérer ses émotions.
On sait également que la musique classique favorise la concentration et développe les capacités cognitives des tout-petits. Aux Etats-Unis, ses bienfaits sont reconnus et inscrits dans la loi. En Floride, une loi, baptisée Beethoven’s Babies Bill, impose 30 minutes d’écoute de musique classique par jour aux enfants.
A Paris, certains hôpitaux tels que Necker et Armand-Trousseau se sont laissés séduire par les bénéfices de la musique chez les plus jeunes. Les salles de préanesthésie infantile ont été aménagées en véritables studios d’enregistrement où instruments et chansons improvisées retentissent en choeur. Le but ? Apprendre aux enfants à mieux appréhender le traumatisme de leur séjour à l’hôpital.

2. Une chanson pour développer les capacités cognitives ?

La créativité musicale est stimulée par le cerveau et constitue l’une des fonctions principales de l’encéphale au même titre que le langage ou encore la logique mathématique. C’est en effet ce qu’ont démontré des spécialistes américains du centre de neurobiologie de Californie. Pour prouver les effets positifs de la musique sur le développement cognitif, les chercheurs ont suivi des enfants de 3 et 4 ans. Après les avoir réparti en 3 groupes : certains ont suivi des cours particuliers de chant et de piano, d’autres en informatique et le dernier groupe n’a suivi aucun cours. Des tests de perception spatiale ont ensuite été réalisés. Les petits ayant suivi des cours musicaux ont eu les meilleurs résultats. Preuve que la musique a de réels bienfaits sur la matière grise et améliore les capacités cognitives.

3. La musique adoucit (vraiment) les moeurs 

Bénéfique pour les petits, la musique l’est aussi pour les ados ! Selon une étude parue dans le Journal of Family Communication, celle-ci pourrait améliorer la relation entre parents et adolescents. Les chercheurs ont demandé à de jeunes adultes de se remémorer leurs souvenirs entre 8 et 13 ans puis après 14 ans. Ainsi, dans les familles où la musique possédait une place de choix, les adolescents entretenaient de meilleures relations avec leurs parents. Jake Harwood et Sarah Wallace, auteurs de l’étude, soulignent l’importance d’entretenir un échange musical dès l’adolescence. Cela pouvant aller de l’écoute d’une chanson à un débat autour de son artiste ou groupe musical préféré. L’essentiel étant de se servir de cet engagement musical pour renforcer le lien. 
En plus d’apaiser les relations parents-ados, la musique peut aussi calmer une personne en colère. Du moins quand elle est douce ! Ce type de mélodies peuvent nous plonger dans un sommeil profond, améliorant également sa qualité.
Une expérimentation pratiquée en Angleterre, dans le métro de Newcastle, a démontré l’impact de la musique sur les comportements sociaux. En effet, la musique rock anciennement diffusée dans les stations de métro a été remplacée par de la musique baroque. Les responsables de la sécurité, à l’origine de cette initiative ont constaté que vandalisme et agressions ont diminué de moitié. Un constat impressionnant qui a poussé les autres services à diffuser des musiques douces et classiques pour remplacer les sons de guitare électrique qui retentissaient sur les quais.

4. Adieu le stress et bonjour la motivation !

Fatigue constante, estomac noué, irritabilité... Vous avez les symptômes d’une personne stressée. Et si un morceau de musique pouvait faire disparaître vos soucis ? Après de nombreuses recherches, des scientifiques britanniques ont sélectionné une playlist de 10 chansons qui pourraient venir à bout du stress. L’une d’elles le réduit même de 65 %.
En 2013, une étude menée par des chercheurs de l'Université McGill, au Canada, a également mis en lumière les pouvoirs déstressants de cet art. Après avoir écouté des chansons relaxantes, les patients étaient plus détendus. La musique était plus efficace qu'une dose d'anxiolytiques.
En plus de réduire considérablement les effets du stress, celle-ci augmente la motivation notamment durant une séance de sport. Des chercheurs de l'Université de Liverpool ont réalisé un test sur une douzaine d’étudiants en bonne santé. Ces derniers ont du pédalé pendant 25 minutes sur un vélo d'appartement. Les étudiants ayant réalisé l’effort sur de la musique accélérée ont fait de meilleures performances comparés aux étudiants qui s’entraînaient sur des rythmes plus lents.

5. Des vibrations pour apaiser la douleur

La musique aurait aussi des vertus “antidouleur”. Les patients souffrant de douleurs chroniques pourraient voir leur maux s’atténuer de 21 % en écoutant une heure de musique par jour. 
Alors que les personnes atteintes d'arthrose ou de problème de la colonne vertébrale clament les bienfaits de la musique sur leur santé, de nombreuses études ont démontré les bienfaits de celle-ci sur les douleurs chroniques ou post chirurgicales. 
A Hong Kong, un gastro-entérologue diffuse de la musique durant ses interventions. Résultat : ses patients ressentent moins de douleurs que ceux qui vivent l’expérience dans le silence. Le chercheur français Fabien Maman, véritable pionnier de la thérapie des sons, a également mis en place une méthode surprenante pour soigner ses patients. Il dispose des diapasons sur les zones de douleur qui émettent des vibrations le long des os et des muscles et accordent le corps à cette énergie positive. Certaines fréquences musicales s’harmonisent avec celles de notre système nerveux. Lors de l’écoute d’une musique relaxante, les rythmes du cerveau ralentissent, se fondent à ceux de la mélodie et offrent une sensation de bien-être et de quiétude.

6. Un air pour se souvenir...

Si un air peut vous faire revivre un moment de votre passé, la musique stimulerait la mémoire auditive et favoriserait l'apprentissage par le son. Celle-ci permet d’ancrer les informations reçues dans le cerveau. En 2013, des chercheurs des universités d'Édimbourg et de Caroline du Sud ont découvert que l’apprentissage d’une nouvelle langue serait plus accessible si les personnes concernées fredonnaient les mots ou termes à retenir. 
Les scientifiques se sont aussi intéressés à l’impact de la musique sur la maladie d’Alzheimer. Alors qu’en 2006, une étude a dévoilé que la musique permettait d'augmenter la mémoire autobiographique chez les patients, en 1993, des chercheurs de Pennsylvanie avaient fait suivre divers programmes à des malades. Ils se sont alors aperçus que les cours de musique ont permis aux participants de se sentir plus heureux et d’augmenter leur mémoire par rapport à celles des autres groupes.

7. La musique pour booster la créativité

Vous manquez d’inspiration ? La musique est votre muse ! Une étude menée par l'Université de Miami a dépeint l’aspect créatif qui découle d’une séance d’écoute musicale. 
L’enquête a constaté que les personnes qui écoutent de la musique au travail finissent leurs tâches en un tour de main et de manière plus créative. Les scientifiques conseillent d’éviter un style musical particulier : la pop ou les chansons avec des paroles qui seraient plutôt des freins à la concentration. Optez donc pour une valeur sûre : la musique classique ou une musique d'ambiance.
Vous pourrez donc vous laisser guider par vos émotions et lâcher prise. En danse, en peinture ou au théâtre, la musique peut avoir des effets positifs sur votre créativité et, ainsi, sublimer votre talent.

Commentaires