3 tendances anti-stress à adopter dès la rentrée

3 tendances anti-stress à adopter dès la rentrée
3 tendances anti-stress à adopter dès la rentrée
Par Cécilia Ouibrahim publié le
2915 lectures

Changement de rythme, surcharge de travail, manque de sommeil... la rentrée s'accompagne souvent de bien des tourments. Pourtant, ces 3 tendances insolites peuvent faire disparaître le stress pour une rentrée au top !

Après avoir été coupés du monde et de la vie active, il est l’heure du grand retour pour les vacanciers. Problème : il n’est pas toujours facile de se remettre dans le bain. Pour dire adieu à l’angoisse qui peut accompagner la reprise, laissez-vous tenter par ces 3 tendances insolites qui apaiseront votre esprit à la rentrée.

1. L'otona maki : la tendance anti-stress qui emballe 

Venue tout droit du Japon, l’otona maki est une technique de relaxation efficace très en vogue chez les nippons. Le principe est simple : emmaillotés dans une couette (ou un drap s’il fait chaud), les adeptes se font lentement bercer. Une méthode qui détend mais pas seulement. L’otona maki procure une sensation de bien-être et de sécurité. De nombreux thérapeutes japonais exercent cette pratique à 30 euros la séance. Selon eux, se faire balancer en restant emballé en position fœtale serait "très relaxant".
Inventée en 2015 par la sage-femme Nobuko Watanabe, l’otona maki s’inspire de l’ohinamaki, la tradition d’emmaillotage des bébés japonais. 
Mais si certains spécialistes vantent ses bienfaits sur le dos et la posture, cette technique fait face à quelques opposants qui la déconseillent aux personnes claustrophobes. Certains experts pointent aussi du doigt les risques potentiels de cette position sur la respiration des asthmatiques.

2. La flottaison : un bain en apesanteur pour une méditation en pleine conscience

Pour lutter contre le stress, l’angoisse et la dépression, essayez la flottaison ! Le concept : flotter et se laisser bercer sur une eau saturée en sel de magnésium (environ 700 Kg pour 1 000 L d’eau). Initiée dans les années 50 par John Lilly, un neuropsychiatre américain, cette technique de méditation s’est répandue au-delà des Etats-Unis. 
Allongés “sur l’eau”, les participants s’apaisent progressivement le corps et l’esprit et profitent d’une sensation de quiétude et d'apesanteur. 
Egalement surnommée “caisson cocon”, la flottaison permet de s’isoler des stimuli extérieurs, l’occasion de se laisser aller à une méditation en pleine conscience. Résultat : fini le stress et les douleurs musculaires. Un agréable moment de détente dont les vertus sont vantés par de nombreuses études. Alors que des scientifiques suédois ont souligné une baisse des douleurs musculaires, d’autres chercheurs ont mis l’accent sur le pouvoir de guérison de la flottaison sur les patients atteints de fibromyalgie. 
En France, de nombreux instituts proposent ce remède anti-stress entre 60 et 80 euros la séance.

3. La chromothérapie : les vertus curatives des couleurs

Et si la décoration de votre intérieur pouvait déterminer votre humeur ? Avec la chromothérapie, il est possible de se détendre grâce aux vertus thérapeutiques des couleurs. L’objectif ? Choisir la bonne couleur des meubles et des murs de la maison pour adopter une déco zen et déchargée de tensions. 
Dermatologie, traumatologie, rhumatologie, psychologie… de nombreuses disciplines utilisent les bienfaits de la chromothérapie.
Mise en place par Christian Agrapart, neuropsychiatre et acupuncteur, cette tendance anti-stress se sert des effets des couleurs sur le corps et l’esprit pour soigner de nombreux maux. Le spécialiste a alors associé 12 couleurs à chaque partie du corps. Une étude réalisée par la NASA a démontré que les couleurs pouvaient faire disparaître certains syndromes. Conclusions : en fonction du degré de chaleur qu’une couleur symbolise, celle-ci peut guérir différentes maladies. Les ondes électromagnétiques émises par les organes agissent avec les couleurs qui nous entourent. Pour preuve, un astronaute de la NASA a cicatrisé plus rapidement en plaçant ses mains sous une lumière rouge.
En effet, le rouge serait tonifiant défatiguant et cicatrisant, à privilégier dans le bureau et les espaces de travail. Avec des vertus digestives et lymphatiques, le jaune est également connu pour être un stimulant psychique, tandis que l’orange est un stimulant sensoriel, un antidépresseur et décongestionnant. Ces couleurs sont parfaites pour le salon et les lieux de réflexion. Autres exemples : le turquoise, nettoyant et purifiant, convient dans la salle de bain. Le violet et le bleu, véritables anti-stress et immunostimulants peuvent avoir une place de choix dans la chambre à coucher. A vos peintures ! 

Commentaires