Mode et beauté : plusieurs grandes marques s'engagent contre la pollution plastique

l'Oréal
L'Oréal, H&M, Burberry : des grandes marques s'engagent contre la pollution plastique
Par AFP/Relaxnews publié le
613 lectures

L'Oréal, Johnson & Johnson ou encore Burberry s'engagent à combattre la pollution plastique à sa source.

Plus de 290 organisations ont signé le 29 octobre le nouvel engagement proposé par la fondation Ellen MacArthur en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l'environnement : 'The New Plastics Economy Global Commitment'. L'Oréal, Johnson & Johnson et Unilever comptent parmi les géants des cosmétiques ayant signé cet accord. L'univers de la mode est représenté par H&M, Burberry ou encore Stella McCartney. De WWF à Nestlé, en passant par Coca-Cola Femsa, les signataires sont à l'origine de 20 % du total des emballages produits chaque année dans le monde.
"Nous savons qu'il est vital de nettoyer les plages et les océans mais cela ne changera pas la déferlante de plastique entrant dans la mer chaque année", explique Ellen MacArthur, qui a annoncé cet accord lors de la conférence 'Our Ocean' à Bali cette semaine. Elle ajoute : "Nous devons agir à la source. Le "New Plastics Economy Global Commitment" [...] permet aux entreprises, aux gouvernements et au monde entier de s'unir derrière une vision claire de ce qu'il faut pour créer une économie circulaire du plastique".

Des objectifs à atteindre

Les marques qui se sont engagées feront état de leurs progrès chaque année et devront remplir des objectifs de plus en plus ambitieux.

"Nous envisageons la question de la réforme de l'emballage à la fois comme un défi et comme l'opportunité d'accomplir une bonne action", déclare Alison Lewis, responsable du marketing chez Johnson & Johnson Consumer.

Ça bouge aussi du côté des particuliers

L'organisme de collecte des déchets d'emballages ménagers Citeo a annoncé mardi 30 octobre un programme d'investissement de 190 millions d'euros pour améliorer le tri des déchets et aboutir, à terme, au recyclage de la totalité des emballages plastiques, y compris les pots de yaourt, barquettes alimentaires et films. Aujourd'hui, il est possible de trier l'intégralité des emballages plastiques dans 160 collectivités locales, soit 15 millions d'habitants. Le programme de Citeo devrait permettre à 34 millions de Français, répartis dans 400 collectivités, de trier l'intégralité de leurs déchets d'ici fin 2019. L'objectif de tri de tous les emballages plastiques pour 100% des Français devrait être atteint en 2022, en conformité avec l'échéance fixée à 2025 par le gouvernement. D'ici fin 2019, Citeo prévoit d'accompagner 90 nouvelles collectivités territoriales dans l'amélioration de la collecte de proximité, l'harmonisation des collectes et la simplification du geste de tri à l'échelle départementale. L'organisme agréé par les pouvoirs publics lance un appel à projets pour la modernisation des centres de tri existant. Il veut par ailleurs renforcer la présence des containers de tri Trilib' à Paris.

Commentaires