Amazon lance une plateforme pour les producteurs locaux français

Amazon
Amazon
Par Feriel Bencherif publié le
Journaliste indépendante
2107 lectures

Le géant du e-commerce a lancé ce jeudi 8 novembre une nouvelle boutique en ligne, baptisée “La boutique des producteurs”. Le but ? Permettre aux commerçants français de présenter plus de 2.000 références aux millions d'acheteurs sur le site Amazon en France et en Europe.

Même le local n'échappe pas à Amazon ! Pour le moment, cette nouveauté vise plutôt les différents produits qui sont habituellement vendus durant la période des fêtes : foie gras, alcool, chocolats, huîtres…
Dans un communiqué, Amazon indique que cette plateforme permet aux producteurs régionaux de pouvoir "développer leur propre activité" en France, mais aussi en Europe. Chaque producteur aura "la maîtrise de (son) catalogue, de (son) stock et de (sa) politique de prix", explique un des responsables dans le communiqué.

"Nombre d'entreprises du monde agricole ont encore du mal à s'inscrire dans l'économie numérique", d'où l'idée de cette boutique, souligne Patrick Labarre, directeur de la place de marché.  

Comment ça marche ?

Amazon recommande un abonnement mensuel d’un montant de  39 euros, et garantit une offre de trois mois gratuits. Le géant américain propose également deux options différentes : expédier les produits par l’entreprise Amazon ou faire l’expédition soi-même. Le pourcentage fixé par Amazon concernant la commission par un seul produit envoyé est aux alentours de 8 à 15 %.

Comment ça marche ?

Amazon recommande un abonnement mensuel d’un montant de  39 euros, et garantit une offre de trois mois gratuits. Le géant américain propose également deux options différentes : expédier les produits par l’entreprise Amazon ou faire l’expédition soi-même. Le pourcentage fixé par Amazon concernant la commission par un seul produit envoyé est aux alentours de 8 à 15 %.

Toutefois, cette nouvelle plateforme permettra aux producteurs de vendre plus facilement leurs produits et de bénéficier de 50 % du trafic internet.

Source(s):