Ne serait-il pas temps de dire adieu aux tickets de caisse ?

Femme et ticket de caisse
Adieu aux tickets de caisse ?
Par Feriel Didane publié le
1172 lectures

Pour la protection de l'environnement, et pour le bien de notre santé, la députée LREM de l'Hérault, Patricia Mirallès, propose de ne plus imprimer les tickets de caisse aux clients, sauf si ces derniers le réclament. Explications.

La plupart du temps, les tickets de caisse s’entassent dans notre portefeuille. Et bien souvent, ils n’ont aucune utilité, et finissent directement à la poubelle. Un gaspillage qui représente, chaque année, plus de 12,5 milliards de tickets produits en France. Des milliers de kilomètres de papier, qui ne sont pas forcément recyclables. Face à ce constat, la députée LREM de l'Hérault Patricia Mirallès a déposé une proposition de loi  à l’Assemblée nationale dans le but de limiter l’impression des tickets de caisse.

"Souvent non désirés par les clients, ces tickets de caisse ont une durée de vie souvent inférieure à quelques secondes", explique-t-elle en introduction du texte.

Les tickets de caisse sont dangereux pour la santé !

En plus de remplir nos poches, les  tickets de caisse contiennent des composants chimiques qui peuvent être nocifs pour la santé. Si le bisphénol A, qui pouvait par un simple contact sur les mains perturber le système hormonal, est strictement interdit depuis 2015, d’autres substituts, comme le bisphénol F et le bisphénol S présentent le même effet néfaste pour l’homme.

"C’est un problème pour l'environnement, mais aussi pour la santé", affirme Patricia Mirallès.

Plus de ticket de caisse ?

Etam, Gap, Kiko… Plusieurs enseignes proposent déjà d’envoyer les tickets de caisse par message ou mail. La dématérialisation prend progressivement place dans notre quotidien. Alors que le Code de l’environnement prévoit d’ici 2020, l’interdiction des sacs en plastique à usage unique, des pailles, des couverts ou des cotons-tiges en plastique, Patricia Mirallès voudrait y ajouter la fin de l’impression systématique du ticket de caisse, "sauf demande contraire du client", note- elle.

Un système qui sera bénéfique pour l'environnement mais aussi pour les commerciaux. Cela leur permettra d’obtenir les mails des clients et d’avoir la possibilité de leur envoyer des offres, des nouveautés… pour plus de publicités malheureusement !

Source(s):
Commentaires