Une gamme Lush Cosmetics dépourvue d'emballage

Lush
Une gamme Lush Cosmetics dépourvue d'emballage
Par AFP/Relaxnews publié le
1743 lectures

La marque de cosmétiques a annoncé l'arrivée imminente de sa ligne "Naked" en Europe. Il prévoit aussi l'ouverture de son premier magasin britannique de produits sans emballage à Manchester. Alors véritable engagement éthique ou nouveau coup marketing ?

La ligne de soins, déployée le mois dernier au Royaume-Uni et en Irlande, est arrivée ce 18 janvier en Europe, accompagnée d'une nouvelle campagne internationale. Les nombreux produits, allant des huiles pour le visage aux masques pour le regard, sont entièrement dépourvus d'ingrédients d'origine animale et d'emballage plastique. 
Dans cette nouvelle gamme, l'huile de visage "Amazon Primer" se présente sous forme solide. Le produit contient du beurre de cupuaçu hydratant et de la poudre de dictame matifiante. Il s'utilise en base de maquillage. La barre de crème "Like A Virgin" contient de l'huile d'olive bio extra vierge, de l'huile de jojoba et de tournesol bio, ainsi que de la cire de Candelilla assainissante.
Un bon point quand on sait qu'en 2014, la marque qui se dit éthique avait été épinglée dans un reportage diffusée sur France 5 intitulé "Gel douche, peaux sensibles s’abstenir !". Le documentaire pointait du doigt l’utilisation de conservateurs et perturbateurs endocriniens dans la fabrication de certains produits. 

Une boutique sans aucun emballage

En plus d'internationaliser cette offre, Lush ouvrira une boutique Naked à Manchester le 18 janvier. Le magasin proposera exclusivement des produits sans emballage, ni étiquette, qui seront scannés via une application. Deux autres boutiques spécialisées existent à Berlin et à Milan.

"Chez Lush, nous travaillons dans un secteur sur lequel le packaging coûte au client davantage que le produit lui-même", explique Mark Constantine, cofondateur et directeur de Lush. "Aujourd'hui, les clients doivent s'occuper de recycler une chose dont ils ne voulaient même pas. Cela ne nous paraît pas normal. Si l'on pouvait se passer de tout l'emballage plastique, les clients en auraient plus pour leur argent".

Si la marque est régulièrement accusée de greenwashing, l'ouverture de telles boutiques zéro emballage est toutefois une bonne chose pour faire face à la pollution plastique notamment. 

 

 

Commentaires