Pilates, yoga, stretching… Quel tapis de sol choisir ?

Pilates, yoga, stretching… Quel tapis de sol choisir ?
Pilates, yoga, stretching… Quel tapis de sol choisir ?
Par Claire Villard publié le
846 lectures

Envie d’instaurer une routine matinale, des exercices de renforcement musculaire ou de simples moments de relaxation à la maison ? Avant de vous lancer, il est primordial de choisir celui qui vous accompagnera au quotidien dans vos séances bien-être : votre tapis de sol. Voici les bonnes questions à se poser avant de l’acheter.

On oublie d’office le tapis premier prix qui s’enroule sur lui-même et ne reste jamais à plat, qui agace plus qu’il ne rend service. À réserver uniquement aux campements de dernière minute ! Pour mettre à profit vos exercices, il est important de choisir un outil adapté à votre pratique, et à votre corps.

Le point crucial : l’épaisseur

Avant de vous jeter sur le tapis le plus épais -et donc le plus confortable- du marché, pensez à votre pratique. Car faire le choix du moelleux n’est pas forcément la meilleure idée. Il n’existe pas de tapis réservés exclusivement au Pilates, au yoga ou encore à la relaxation ou à la sophrologie. Retenez simplement que moins vous êtes amené(e) à bouger, plus il sera intéressant de choisir un tapis épais. Il vous garantit une meilleure isolation du sol et permet d’éviter d’avoir froid. Il convient donc aux exercices doux, aux postures allongées. "Lorsqu’on exécute une torsion par exemple, les os du bassin appuient sur le sol. Si la posture doit être maintenue longtemps et que le tapis est trop fin, cela peut rapidement devenir douloureux", explique Elise, professeure de yoga au Pays basque (Yin Yang Yoga). Ces modèles épais sont aussi recommandés aux personnes désirant préserver particulièrement leurs articulations.

Pour les exercices dynamiques ou le travail de l’équilibre en revanche, on s’oriente vers un tapis plus fin (6mm maximum), qui apporte logiquement plus de stabilité. Pour le stretching, on reste sur un tapis fin mais de bonne qualité pour une absorption des chocs au poil et la possibilité de pratiquer en chaussures.

Format et accessoires

Avoir les pieds qui dépassent sur le carrelage pendant votre relaxation ? Pas terrible. Si vous êtes grand(e), veillez d’abord à ce que votre futur tapis soit plus long que vous. Si vous êtes du genre nomade, un tapis doté d’une anse pourra s’avérer fonctionnel. Néanmoins, mieux vaut privilégier la qualité et non le côté gadget, d’autant que vous pourrez toujours acheter une housse de transport séparément, ultérieurement.

La matière

Gare au PVC ! Il empêche certes votre tapis de glisser, mais comporte des substances toxiques, dont les fameux phtalates, perturbateurs endocriniens utilisés dans le processus d’assouplissement des matières en plastique. On le retrouve donc dans tous les articles bon marché. Optez plutôt pour des matériaux sains, sans métaux lourds et sans allergènes. Les tapis en TPE, ou élastomère thermoplastique, se trouvent en quelques clics sur le web et restent abordables. Cette matière de synthèse écologique est légère, résistante et antidérapante. On trouve également des produits 100% naturels en caoutchouc, par exemple, mais un peu plus cher.

L’entretien

Un chiffon et du vinaigre blanc (l’éternel !) feront très bien l’affaire pour un entretien régulier. Le bon plan : un mélange eau et vinaigre blanc, avec quelques gouttes d’huiles essentielles de votre choix dans un pulvérisateur. Beaucoup de tapis sont aussi lavables en machine à 30°.

Un tapis qu’on aime

"C’est important d’avoir un tapis personnel, et c’est important de l’aimer !, résume Elise. Sinon, on n’a pas envie de pratiquer. Dans mes cours, beaucoup de débutants se rendent compte que leur tapis glisse, c’est très désagréable pour eux. Même les novices devraient le choisir avec soin, ça aide à la motivation".

Pilates, yoga, ou autres pratiques, il s’agit donc aussi d’un achat plaisir. Choisissez votre couleur préférée, ou encore celle du chakra sur lequel vous souhaitez vous concentrer. Enfin, certains modèles sont dotés de repères dessinés, permettant de s’aligner correctement et de corriger ses placements. Une chose est sûre : dérouler votre tapis en début de séance doit rester synonyme d’un moment de bien-être tout autant que le reste du cours.  

Photo : Pixabay

Commentaires