Mystérieuses marées noires au Brésil : un désastre "d'une ampleur inédite"

Mystérieuses marées noires au Brésil : un désastre
Mystérieuses marées noires au Brésil : un désastre "d'une ampleur inédite"
© HO - ADEMAS/AFP
Par La rédaction publié le
6552 lectures

C’est une véritable catastrophe écologique. Au Brésil, plus de 130 plages sur au moins 2.000 km, dans le nord-est du pays, sont touchées par une pollution aux hydrocarbures. L’origine est pour le moment inconnue.

Depuis le début du mois de septembre, de larges galettes de pétrole d'une origine encore inconnue souillent des plages paradisiaques brésiliennes. Les sites touchés sont situés dans le nord-est du Brésil sur une distance d’au moins 2.000 km. D’où proviennent ces hydrocarbures ? Comment expliquer cette terrible situation ? Selon Maria Christina Araujo, océanographe à l'Université fédérale de Rio Grande do Norte (UFRN), au départ, les experts pensaient qu’il s’agissait "d'une vidange illégale en haute mer, mais au vu de la quantité de pétrole, cette possibilité est pratiquement écartée. Il semble plus probable qu'il s'agisse d'une fuite accidentelle. Une seule chose est sûre : ce pétrole n'est pas d'origine brésilienne", insiste la scientifique.

Le pétrole découvert sera analysé pour tenter d’en connaître l’origine. En attendant les résultats des scientifiques, des images satellitaires sont en train d'être étudiées pour tenter d'identifier des nappes de pétrole. Les experts devront ensuite recouper les informations avec la trajectoire des navires. "Nous n'avons jamais vu au Brésil un désastre d'une telle ampleur, qui touche une zone aussi étendue", s’alarme Maria Christina Araujo.

Un écosystème fragile… fragilisé

"C'est une situation extrêmement compliquée, précisément en raison de l'ampleur des zones touchées. Parmi elles, des zones pratiquement désertes et difficiles d'accès". La priorité est au nettoyage des plages. "C'est un processus très long et coûteux, qui va demander un investissement non seulement financier, mais en personnel et en logistique", souligne l’océanographe.

Les spécialistes et la population sont également inquiets concernant l’impact environnemental. "L'écosystème du littoral du nord-est du Brésil est très fragile, avec de la mangrove, des calanques rocheuses et des récifs coralliens. Dans la mangrove, un milieu à la biodiversité exceptionnelle, il est pratiquement impossible de retirer le pétrole. Les dégâts pourraient être irréparables et les écosystèmes mettre des années à s'en remettre. C'est aussi un grave problème pour la faune, notamment les tortues, qui ne peuvent pas remonter à la surface."

Cette situation pourrait avoir un impact économico-social considérable puisque cette région vit surtout du tourisme. Les voyageurs fuient déjà la zone polluée par ces vastes marées noires. Et cela pourrait perdurer. Et pour cause, il n’est pas possible de prévoir pour le moment quand tout sera nettoyé, la présence de nouvelles galettes ayant été observées sur le littoral brésilien.

Avec AFP/Relaxnews

Source(s):
  • AFP/Relaxnews
Commentaires