Après Yuka, "C’est qui le patron ? !" et "60 millions" lancent leur appli conso

Après Yuka,
Après Yuka, "C’est qui le patron ? !" et "60 millions" lancent leur appli conso
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
2550 lectures

Yuka fait des petits. L’engouement des consommateurs pour l’appli donne des idées à d’autres. Alors que les fondateurs de "C’est qui le patron ? !" ont annoncé le lancement prochain d’une application d'aide pour faire ses courses, 60 millions de consommateurs a ouvert une campagne de financement participatif pour créer la leur.

Avec 10 millions de téléchargements depuis sa création en 2017, Yuka remporte un succès sans précédent. En donnant du pouvoir au consommateur qui n’hésite pas à reposer en rayon un article mal noté, la jeune entreprise a réussi à faire plier les industriels. Face à l’ampleur du phénomène, ces derniers travaillent sur la mise en place de "Num-Alim", une base de données qui se veut référente pour de futures applications. De son côté, Intermarché a décidé de modifier les recettes de 900 produits pour obtenir de meilleurs résultats sur Yuka.

"C’est qui le patron?!" personnalise les critères

Si l'appli fait frémir les géants de la grande distribution, elle donne des idées à d’autres. La semaine dernière, les fondateurs de "C’est qui le patron?!" ont annoncé le lancement de leur appli, fonctionnant, à quelques détails près, comme Yuka. Baptisée "C’est quoi ce produit", l’application, qui devrait sortir fin octobre, notera les produits alimentaires selon leur qualité nutritionnelle, mais aussi leur impact environnemental. Au total, 7 critères seront pris en compte (prix, valeur nutritionnelle, éthique liée à la fabrication,  l'origine du produit...). L'avantage ? Les utilisateurs pourront donner plus d’importance à certains critères afin d’avoir des résultats personnalisés comme "ce yaourt industriel correspond à 51 % de vos critères, celui de cette PME à 80 %", expliquait l'un des fondateurs, Nicolas Chabanne, sur BFM Business en juillet dernier.

C'est le site MesGouts.fr, créé il y a huit ans par Laurent Pasquier, l'autre co-fondateur de "C’est qui le patron?!",  qui constituera la base de données de l’application. Ce moteur de recherche alimentaire, dit indépendant, répertorie les qualités nutritionnelles des aliments. Pour rappel, Yuka se base sur les données fournies par les entreprises de l’agroalimentaire.

60 millions veut aussi son appli

Pour sortir du lot, les nouvelles applis jouent donc la carte de l’indépendance  à l’instar de 60 millions de consommateurs. Le 7 octobre dernier, la revue a lancé une campagne de financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank pour développer sa propre application de conseils conso. L’objectif ? Récolter 30 000 euros. Comme Yuka, il suffira de scanner le produit avec son smartphone. Apparaîtra alors un score, symbolisé par une lettre et un code couleur, guidant les clients à choisir le produit le plus sain, cosmétiques et produits ménagers compris. Pour se différencier, l’association de consommateurs explique qu’elle s’appuiera sur "des référentiels scientifiques indépendants" en utilisant les bases de données mises en place pour ses enquêtes. Les produits d’entretien, par exemple, seront évalués en fonction du Menag’score, une notation imaginée pour une étude sur la nocivité des produits ménagers publiée cet été par le magazine.

La campagne de crowdfunding se terminera le 11 novembre prochain. Plus de 10 000 euros ont déjà été recoltés.
Alors qu’elle appli sortira son épingle du jeu ?

Source(s):
  • BFMTV
  • 60 millions de consommateurs
Commentaires