Ces produits capillaires augmenteraient le risque de cancer du sein

Ces produits capillaires augmenteraient le risque de cancer du sein
Coloration et défrisage : ces produits augmentent risque de cancer du sein
© Unsplash Luis Quintero
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
3917 lectures

Colorations permanentes, défrisages… une nouvelle étude américaine, réalisée à grande échelle, montre une possible corrélation entre l’utilisation fréquente de ces produits chimiques et le risque de développer un cancer du sein. Explications.

Si de précédentes études avaient déjà montré que les produits chimiques contenus dans les colorations ou autres soins capillaires pouvaient affecter la santé, pour la première fois, une vaste étude démontre qu'il existe une possible corrélation entre ces substances toxiques et la survenue de cancer. Des chercheurs américains ont suivi, durant huit ans, plus de 46 000 femmes âgées de 35 à 74 ans, en s’appuyant notamment sur leur dossier médical. Via des questionnaires, elles ont également été interrogées sur leur mode de vie et l’utilisation de ce type de produits pour cheveux. Les résultats, parus dans l’International Journal of Cancer, sont pour le moins inquiétants.

Un risque accru chez les femmes noires

Les chercheurs ont observé que les participantes qui utilisaient des teintures capillaires permanentes avaient un risque plus élevé de cancer du sein. "L'association était notamment plus élevée chez les femmes noires", a déclaré Alexandra White, une des auteures de l'étude. Les afro-américaines représentaient 9 % des profils étudiés. 

Comme l’explique la chercheuse, si les colorations étaient associées à un risque 7 % plus élevé de cancers du sein chez les femmes blanches, chez les femmes noires, le risque grimpait à environ 45 % du fait d’un usage plus fréquent (une fois par mois ou tous les deux mois).

Les participantes aux cheveux crépus et bouclés étaient aussi plus vulnérables car elles utilisent davantage de défrisants chimiques. En effet, si toutes les femmes, quelle que soit leur origine ethnique, affichaient un risque accru de développer un cancer après l’utilisation régulière de produits lissant les cheveux (+ 30 %), les femmes noires étaient largement représentées, 75 % des participantes d'origine afro-américaine utilisant les lisseurs chimiques.

"Nous avons observé un risque plus élevé de cancer du sein associé à toute utilisation de lisseur et d'utilisation personnelle de colorant permanent, en particulier chez les femmes noires. Ces résultats suggèrent que les produits chimiques dans les produits capillaires pourraient jouer un rôle dans la cancérogenèse mammaire."

Des composés hormonaux actifs dans les colorations et défrisages

Plus de 5 000 ingrédients chimiques peuvent entrer dans la composition des différentes colorations. Et certains sont déjà connus pour être cancérigènes et capables d'endommager les gènes, provoquant ainsi des mutations.

Selon Alexandra White, plusieurs substances toxiques contenues dans ces produits contiennent des amines aromatiques qui peuvent affecter l'équilibre hormonal et augmenter le risque de cancers. De rajouter : "les produits utilisés principalement par les femmes noires peuvent contenir plus de composés hormonaux actifs".

Les traitements chimiques utilisés dans les défrisants contiennent des formulations dans lesquelles le formaldéhyde, cancérogène reconnu, est un ingrédient actif soulèvent les chercheurs.

Malgré ce constat éloquent, les scientifiques prennent ces résultats avec des pincettes, les cancers pouvant être provoqués par de multiples éléments.

"Nous savons que beaucoup de facteurs différents influencent le risque de cancer du sein", ajoute Alexandre White. D’ailleurs, les auteurs de l’étude indiquent que les participantes étaient toutes plus à risque de cancer du sein lorsqu’elles avaient une prédisposition familiale (mère ou sœur atteinte déjà touchée).

Néanmoins, au vu de la liste à rallonge des ingrédients utilisés dans les colorations et  soins lissants, se tourner vers les références bio, assumer ses cheveux blancs ou  garder ses cheveux au naturel semble bien plus sage... 

Source(s):

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires