En plein confinement, la production de miel explose !

abeille
En plein confinement, la production de miel explose !
© Pixabay
Par Justine Cerqueira publié le
Journaliste
3180 lectures

En cette période de crise sanitaire inédite, la nature reprend ses droits. La production de miel par les abeilles n’a pas été aussi bonne depuis vingt ans, à en croire le témoignage de cet apiculteur.

Le confinement profite aux abeilles ! Dans le parc régional des Vosges du Nord, l’apiculteur Pierre Stephan n’a jamais connu un début de saison si favorable, "autour de 4 kilos par jour. Dans le sapin, où les miellées sont intenses, c’est habituel, mais en début d’année, un tel volume tous les jours… je n’ai jamais vu ça, en vingt ans de métier", s’étonne-t-il au micro de  France 3 Grand Est

En effet, le confinement aura permis une augmentation de la production en miel, une aubaine pour les apiculteurs.

Une baisse de l’activité humaine

L’activité humaine, quasiment à l’arrêt, laisse le champ libre aux abeilles pour butiner en toute tranquillité. Elles peuvent ainsi rapporter davantage de nectar de fleurs de pissenlit, d'aubépine ou d'arbres fruitiers, pour la production du miel.

Ces dernières années, la mortalité des abeilles étaient à la hausse à causes des nombreux pesticides et insecticides utilisés dans les champs, mais également dû au manque de nourriture au printemps et en automne. Les chiffres de ce début de saison rassurent donc les professionnels. 

Une météo clémente

Cette année, les beaux jours sont arrivés plus tôt que prévu, les fleurs ont poussé plus vite. Conséquence : les abeilles n’ont pas manqué de nourriture, explique l’apiculteur alsacien sur France 3 : "on a du soleil, de bonnes températures… Si on avait un tout petit peu plus de pluie, ce serait idéal".

Un chiffre d’affaires en hausse pendant cette période de crise

Cette hausse de la production arrive à temps, car la demande en miel a considérablement augmenté depuis le début du confinement. Consommé pour ses vertus nutritives et thérapeutiques, les clients en achètent davantage chez les producteurs de proximité, pour renforcer leur système immunitaire. 

Depuis mars 2020, les clients de Pierre Stephan lui en achètent quatre ou cinq pots au lieu d’un seul."Mes points de vente demandent à être réapprovisionnés tous les quinze jours, au lieu d’une fois par mois", explique-t-il.

Source(s):

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Miel acacia 500g
BONNETERRE