Jardinage : comment fabriquer son désherbant naturel ?

désherbant naturel maison
Fabriquer désherbant naturel maison
© Pixabay
Par Claire Villard publié le
13878 lectures

Si vous pensez encore qu’un jardin impeccable passe nécessairement par l’utilisation de produits phytosanitaires, notre recette ultra simple d'herbicide naturel devrait vous convaincre du contraire !

Même si vous tenez à conserver le caractère naturel voire sauvage de votre jardin, il vous faut fatalement accomplir un désherbage de temps à autre. Si vous pratiquez le paillage, il y a de fortes chances pour que vous n’ayez pas beaucoup d’herbes indésirables à retirer. Dans ce cas, l’opération peut tout à fait se pratiquer à la main. Travaillez de préférence après qu’il ait plu : la terre sera plus souple. Munissez-vous d’un outil adapté, comme un sarcloir, une binette ou un couteau désherbeur. L’avantage du désherbage manuel est de permettre le retrait des racines, retardant de ce fait la repousse. Inconvénient : c’est bien plus long, et pénible pour le dos.

Il est donc tentant de se tourner vers les produits herbicides, surtout si vous disposez de grandes surfaces. Évidemment, pas question de céder aux promesses des armes chimiques contenant du glyphosate. Considérés comme cancérigènes, on sait désormais que ces produits d’une efficacité redoutable pour les mauvaises herbes présentent un certain nombre de dangers pour le milieu (sols, eau, insectes, etc.) et pour l’homme. Depuis la mise au jour de ce scandale sanitaire, une foule d’alternatives sont disponibles sur le marché. Il n’est pas difficile de trouver, dans n’importe quel magasin, des produits promettant un désherbage sans conséquences néfastes ni pour vous, ni pour la planète.

Le bicarbonate, meilleur herbicide naturel

Il existe une méthode encore plus simple et moins onéreuse pour venir à bout des adventices, qu’elles poussent au milieu de votre potager ou autour de vos massifs de fleurs. La recette est des plus simples et consiste à mélanger 70 grammes de bicarbonate de soude dans un litre d’eau bouillante. La potion est prête immédiatement ! Aspergez les plantes indésirables, elles se faneront d’elles-mêmes. Très bon marché et facile à mettre en œuvre, cette méthode a tout de même ses inconvénients. Dans la mesure où l’eau doit être utilisée très chaude, elle ne peut être mise en pulvérisateur. Elle est donc à réserver pour les allées, les terrasses ou les trottoirs.
Pour une application plus précise, vous pouvez néanmoins saupoudrer les végétaux dont vous voulez vous débarrasser de bicarbonate de soude pur. Comptez 20 grammes maximum pour un mètre carré à désherber.

Recyclez vos eaux de cuisson

Il est fréquent de trouver des recettes d’herbicides « bio » à base de sel. Mais sachez que ce dernier, sous son aspect inoffensif parce que naturel, est l’un des pires ennemis de vos sols en raison de son action de stérilisation. La salinisation des sols à grande échelle étant d’ailleurs un réel problème écologique. Le bicarbonate est lui aussi un sel mais n’a pas les mêmes effets.

Autre alternative encore plus écolo : l’eau de cuisson des aliments contenant de l’amidon, en premier lieu les pommes de terre, mais également le riz. Une fois la cuisson terminée, l’eau encore bouillante peut être utilisée comme désherbant. Mais là encore, il ne faut pas s'attendre à une opération minutieuse ! En revanche, le résultat sera immédiat.

Les chèvres à la rescousse !

Si c’était déjà le cas en milieu rural, en ville, les municipalités se mettent de plus en plus au désherbage naturel pour entretenir les espaces verts. Leur solution : faire appel aux chèvres et montons pour paître et défricher les mauvaises herbes. Il faut savoir que trois chèvres nettoient environ 1 000 m² de ronces en un mois à en croire les professionnels. Un écopâturage ancestral qui a toute sa place aujourd’hui. D’ailleurs, certains particuliers ayant l’espace adapté choisissent également cette option. Autres animaux, plus petits, également friands des mauvaises herbes : les canards et les lapins. 

E.M


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

BICARBONATE DE SOUDE 500 G
0 avis
MAMIE MALICE
BICARBONATE DE SOUDE ALIMENTAIRE 500 G
0 avis
NATURE ET PARTAGE
Commentaires